Le phishing : un phénomène en pleine expansion

Par 06 septembre 2006

Selon les derniers chiffres rendus public par l'association Anti-phishing Working Group, plus de 28500 attaques de phishing (ou hameçonnage) ont été recensées en juin 2006. C'est 8000 attaques...

Selon les derniers chiffres rendus public par l'association Anti-phishing Working Group, plus de 28 500 attaques de phishing (ou hameçonnage) ont été recensées en juin 2006. C'est 8 000 attaques de plus qu'au mois de mai. Il faut aussi noter que c'est le chiffre le plus élevé enregistré entre le mois de juin 2005 et juin 2006.
 
Les escrocs du Web semblent avoir bien adopté cette stratégie pour avoir accès frauduleusement aux données personnelles des internautes. Ces attaques sont de plus en plus efficaces grâce à l'utilisation de faux sites bancaires ou cyber-marchands de mieux en mieux réalisés.
 
Toujours d'après l'association Anti-phishing, ce sont les Etats-Unis qui hébergent le plus de faux sites (35,6%). Viennent ensuite la Chine (15%), la Corée du Sud (10,1%) puis la France (5,7% ) et l'Allemagne avec 3,2%.
 
Les établissements bancaires américains sont les plus touchés avec la solution de paiement d'eBay : Paypal. Mais les banques européennes ne sont pas en reste. La banque suisse Migros Bank a même dû interrompre le 22 août son trafic de paiement via Internet suite à des tentatives de phishing.
 
Même si jusqu'à maintenant le fait d'utiliser un login et un mot de passe suffisait, il devient aujourd'hui indispensable d'utiliser d'autres méthodes d'identification plus sécurisées comme la biométrie, les codes provisoires, les pavés numériques ou encore les boîtiers externes d'authentification.
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 06/09/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas