La photo sécurise les échanges sur mobile

Par 23 octobre 2008
Mots-clés : Smart city

La solution biométrique de l'université de Twente propose au propriétaire d'un téléphone de faire de son visage un mot de passe capable de valider les échanges d'informations ou les paiements depuis son mobile.

Les solutions biométriques - reconnaissance d'empreinte, d'iris ou du visage d'une personne, sécurisent déjà certains bureaux ou PC. L'université de Twente a réfléchi sur les moyens d'utiliser ce type de dispositifs en situation de mobilité. Et donc d'en généraliser l'emploi. Une de ses doctorantes a développé un modèle mathématique qui stocke les données biométriques en toute sécurité sur les téléphones portables, PDA et smartphones. Les photos sont considérées comme un template contenant les critères nécessaires à la reconnaissance d'un visage. Une fois le logiciel téléchargé, le combiné est capable de reconnaître une personne prise en photo, ce même si elle n'adopte pas la même pose que celle prise lors du cliché de référence. La chercheuse, Ileana Buhan, rappelle en effet que la majorité des combinés mobiles vendus aujourd'hui embarque l'option appareil photo.
Deux photos font office de mot de passe
Son système permettra d'échanger en toute sécurité des données entre deux téléphones. Une méthode plus fiable que la traditionnelle entrée d'un code à quatre chiffres pour valider un transfert d'informations par Bluetooth. Pour rendre le dispositif encore plus difficile à pirater, elle propose de le configurer de sorte qu'il requière les photos des deux parties avant de valider l'opération. En clair, chaque utilisateur devra avoir une photo de lui dans son combiné, puis prendra un cliché de celui à qui il souhaite envoyer des données. Une fois la connexion établie, les deux téléphones compareront la photo prise avec celle stockée. Si celles-ci sont reconnues, les PDA génèreront un code de sécurité et autoriseront la transaction. Un tel système facilitera l'échange de contenus entre professionnels et particuliers qui possèdent un smartphone.
Des applications pour le paiement par mobile?
On peut aussi envisager des applications de paiement par mobile. Un acheteur pourrait ainsi valider son achat en prenant un nouveau cliché de son visage, qui sera comparé avec celui stocké dans la base de données du site sur lequel il est client. Des applications marketing sont également envisageables, comme la possibilité d'envoyer directement sur l'appareil de l'utilisateur un contenu numérique qu'il vient d'acheter, ou des places de concert, des billets de réduction, etc. Ce, dès qu'il se sera identifié par sa photo. A noter : la chercheuse précise que le dispositif a ses limites : si une personne change complètement de coupe de cheveux, ou par exemple, le système aura du mal à l'identifier.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas