Pièges Internet autour de Katrina

Par 15 septembre 2005
Mots-clés : Smart city

Le FBI met en garde : la quasi-totalité des 4000 sites qui proposent de recueillir des dons pour les victimes de l'ouragan Katrina sont des faux. 60 % seraient basés à l'étranger...

Le FBI met en garde : la quasi-totalité des 4000 sites qui proposent de recueillir des dons pour les victimes de l'ouragan Katrina sont des faux. 60 % seraient basés à l'étranger.

Le département de la Justice américain ainsi que le FBI a prévenu mardi les citoyens des fraudes qui avaient été mises en place et les ont incités à se méfier des sites qui prétendent être en relation avec des organisations caritatives comme la Croix-Rouge. Le FBI enquête déjà sur des sites comme www.katrinahelp.com ou www.katrinarelief.com .

Mais les dons détournés ne sont pas le seul carnage Internet où l'on se sert de Katrina. Des e-mails frauduleux sont également de la partie. Eux ne réclament pas d'argent. "Pour chaque e-mail contenant ce message qui sera envoyé, la Croix-Rouge donnera 50 centimes aux victimes de la tempête Katrina". Les auteurs sont si peu fins qu'ils se trompent et qualifie Katrina de tempête et non pas d'ouragan.
Mais, le mail place dans l'ordinateur de chaque personne qui l'ouvre un cheval de Troie.

Certains e-mails proposent également des photos exclusives de la catastrophe. Les liens qui vous sont proposés peuvent exploiter les failles de votre ordinateur et même l'infecter de virus. Vigilance, donc !

"Comme dans toutes catastrophes naturelles, il y a autant de gens bien attentionnés que de personnes malveillantes qui entendent profiter de la situation et exploiter la générosité des donateurs", a déclaré Chris Swecker du FBI. Le ministre américain de la Justice ne donne pas de détails sur le nombre de sites fermés par le FBI.

(Atelier groupe BNP Paribas- 15/09/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas