Des pirates condamnés à des peines de prison

Par 22 mai 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

Quand au piratage, s'ajoutent les fins commerciales... Deux Américains qui étaient accusés de vendre des copies illégales d'albums avant que ces titres ne soient commercialisés viennent d'être...

Quand au piratage, s'ajoutent les fins commerciales... Deux Américains qui étaient accusés de vendre des copies illégales d'albums avant que ces titres ne soient commercialisés viennent d'être condamnés à des peines de prison de 6 et 15 mois selon l'AFP.
 
Les personnes condamnées avaient plaidé coupable pour piratage et revente de copies pirates. Ce trafic avait généré "des millions de dollars" grâce à la distribution des copies pirates de logiciels, jeux vidéo, films et musique.
 
Rappelons qu'en Europe aussi, la lutte contre la revente de copies pirates est acharnée. En avril dernier, au Royaume-Uni, une descente de police avait en effet permis le démantèlement de la plus grande usine de piratage jamais découverte dans le pays : 500 graveurs y copiaient plus de 60000 DVD piratés par jour! Le même jour en Espagne, 17 sites Internet avaient été bloqués.
 
Internet est une voie privilégiée pour les pirates, ce que les éditeurs de logiciel ont bien compris. Symantec et McAfee procèdent à des plaintes systématiques contre les pirates qui revendent les copies sur eBay...
 
(Atelier groupe BNP Paribas- 22/05/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas