Sur la plage abandonnée... iPad, smartphones et crustacés !

Par 14 mars 2011
Plage

En Angleterre, 30 % des internautes qui utilisent un appareil portable (mobile, iPad, iPod) mettent régulièrement leur profil à jour sur Facebook, et ce taux grimpe à 48 % pour les 16/24 ans. Vous trouvez que c’est peu ? Hé bien, attendez la suite...

En Angleterre, 30 % des internautes qui utilisent un appareil portable (mobile, iPad, iPod) mettent régulièrement leur profil à jour sur Facebook, et ce taux grimpe à 48 % pour les 16/24 ans. Vous trouvez que c’est peu ? Hé bien, attendez la suite...

Ils le font pendant les vacances. Avec l’augmentation de l’utilisation de l’iPad et d’une manière générale, des smartphones, il va sans dire que ce nombre a toutes les chances d’augmenter encore d’ici les prochaines années, et même les prochains mois. La question que l’on peut se poser alors, c’est : peut-on encore s’en passer ? Je veux dire, a-t-on vraiment besoin d’être privés d’électricité et de la moindre ressource d’énergie indispensable pour recharger nos appareils pour ne pas les utiliser ?

Mais allons-voir de plus près : que font ces vacanciers de l’extrême sur les réseaux sociaux ? Hé bien une petite partie travaille encore : ils vérifient des e-mails, passent des coups de fil, envoient des SMS … Et les autres profitent certainement d’être en vacances pour utiliser ces petits outils comme des appareils de loisir : regarder des films, écouter de la musique, alimenter le blog,  jouer à des jeux, partager des photos, trouver des itinéraires, traduire des menus dans les restaurants, lire des livres… Et il semblerait même que l’iPad décroche le titre de la plateforme qui conjugue idéalement ces doubles fonctions. A vous d’en juger ! 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas