Le plastique pour améliorer les capacités de stockage ?

Par 14 mai 2012
disque dur

Une équipe de chercheurs de l’université John Hopkins a découvert des propriétés au matériau TPS qui pourraient améliorer les capacités des disques durs et systèmes informatiques.

Le TPS (Thermo Plastic Starch) est un alliage composé de germanium, antimoine et tellure qui possède des propriétés de mémoire jusqu’alors peu utilisées, sauf dans les médias réinscriptibles optiques tels que les CD-RW et DVD-RW.

En utilisant des outils diamantés pour faire pression sur le TPS, les chercheurs de l’université John Hopkins ont découvert de nouvelles caractéristiques de résistance électrique qui pourraient faire de l’alliage l’outil le plus perfectionné pour la sauvegarde des données.

« Le TPS est plus stable que les matériaux utilisés actuellement dans les lecteurs flashs. Il est 100 fois plus rapide et est réinscriptible environ 100 000 fois », explique Ming Xu, étudiant-chercheur du Département de sciences de John Hopkins.

Ce matériau est appelé à « changement de phase », car lorsqu’il est exposé à une source de chaleur, il passe d’un état amorphe, à un état cristallin. A l’état amorphe, il est plus résistant au courant électrique alors qu’au contraire, à l’état cristallin, il l'est moins.

Les chercheurs ont appliqué une méthode pour déclencher le changement d’état du TPS. Armés de deux pointes de diamant pour comprimer la matière, ils ont utilisé un procédé appelé diffraction des rayons X et une simulation par ordinateur pour appréhender la réaction atomique de l’alliage.

Ils ont ainsi découvert qu’il était possible de régler la résistance électrique du matériau et donc de stocker une plus grande quantité de données. Les chercheurs espèrent que le TPS pourra être exploité d’ici cinq ans dans la plupart des appareils de stockage de mémoire sur le marché.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas