Plus d’un Allemand sur trois a acheté un produit en ligne dans les douze derniers mois

Par 15 avril 2003
Mots-clés : Smart city

Enigma GFK, spécialiste des marchés de l’information, et NFO Infratest, filiale du géant mondial NFO World Group et spécialiste des études à destination des entreprises, viennent de publier une ...

Enigma GFK, spécialiste des marchés de l’information, et NFO Infratest, filiale du géant mondial NFO World Group et spécialiste des études à destination des entreprises, viennent de publier une étude sur les usages commerciaux des internautes allemands. Réalisée sur plus de 1 000 personnes au cours du mois de février, elle révèle que 20 millions d’allemands, âgés de 14 à 69 ans, ont effectué un achat en ligne dans les douze derniers mois. Parmi ces 35 % de la population connectée, 20 % achètent régulièrement, contre 15 % occasionnellement. En 2002, c’est Ebay qui a réalisé le plus grand nombre de ventes, avec plus de dix millions d’acheteurs, suivi d’Amazon avec huit millions de consommateurs. Quelques sites modestes, Quelle.de, Otto.de, Tchibo.de et Conrad.de, se partagent le reste des ventes en ligne. Sur 29 catégories de produits ou offres de services, il ressort que ce sont les livres qui s’écoulent le plus sur le Net, avec 8,2 millions de vente en un an, devant les vêtements (5,6 millions de vente), les articles de décoration (300 000 ventes) et les voitures (240 000 ventes). Autre tendance, les clients des librairies virtuelles sont 40 % à n’acheter leurs livres qu’en ligne. D’autres secteurs sont soumis à cette évolution : la vente de billets d’avion, la réservation d’hôtel, la location de voiture ou la vente de jeux vidéos et de logiciels se font de plus en plus exclusivement sur Internet. Les femmes, enfin, découvrent de plus en plus les bénéfices qu’elles peuvent tirer de la vente en ligne. Les fabricants de vêtements et les distributeurs de produits cosmétiques sont les principales cibles de ces nouvelles utilisatrices, comme l’a déjà démontré l’Atelier dans l’étude « Au nouveau Bonheur des Dames », en accès libre sur notre site. (Atelier groupe BNP Paribas – 15/04/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas