Plus de 3 millions d'actionnaires pourraient se laisser séduire par

Par 08 octobre 1997
Mots-clés : Digital Working, Europe

France Télécom. La barre des 2,7 millions aurait été franchie lundi soir et, selon des banquiers responsables du placement, les 3 millions d'actionnaires devraient être atteints avant la fin de la s...

France Télécom. La barre des 2,7 millions aurait été franchie lundi soir
et, selon des banquiers responsables du placement, les 3 millions
d'actionnaires devraient être atteints avant la fin de la semaine. Comme
précisé dans la revue de presse du 07/10, l'offre de vente proprement
dite débutée hier sera close mardi 14 octobre. Le 17 octobre prochain, les
acheteurs sauront combien ils recevront d'action. Selon Michel Bon, 2
millions d'actionnaires seraient servis à hauteur de 10 000 F, et 3
millions à hauteur de 7 000 F. Compte tenu de l'accueil positif du public,
les analystes boursiers n'ont pas été surpris par le prix choisi dans la
fourchette haute par le gouvernement. Avant même l'annonce du prix, les
demandes des investisseurs institutionnels se montaient à près de 400
milliards de F, soit 20 fois le total qui leur était proposé. A eux seuls,
les Américains dont demandé quatre fois le montant mis sur le marché.
Depuis hier 0 h 00, l'offre pour les institutionnels est close. Cependant,
pour retenir les petits porteurs tentés de faire un simple "aller et
retour" pour dégager une plus-value rapide, France Télécom va devoir
déployer tous ses charmes.
(Le Figaro - Les Echos - 08/10/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas