Les PME adoptent davantage les outils sociaux que les grandes entreprises.

Par 03 septembre 2013
tools

Un nouveau sondage Microsoft rapporte que les PME sont plus favorables à utiliser des outils sociaux externes dans le cadre de la collaboration.

La consumérisation de l'informatique a fondamentalement changé la manière dont les entreprises utilisent les outils sociaux d'entreprise. Cependant, il existe toujours des différences entre la façon dont les PME et les grandes entreprises adoptent ces outils et les décideurs technologiques ont encore besoin de comprendre les avantages qu’ils peuvent fournir. Selon une étude publiée par Microsoft Corp, ces différences d’utilisation créent des opportunités pour les fournisseurs de technologie d'éduquer et de vendre à des entreprises de toutes tailles. L'étude, menée par Ipsos auprès de 10.000 utilisateurs finaux de PME et grandes entreprises de 32 pays, a constaté que, en plus d'utiliser des solutions telles que les intranets et les services de messagerie instantanée, les PME sont plus susceptibles d'utiliser de multiples outils sociaux externes à des fins professionnelles.

La communication au centre de l’utilisation des outils sociaux

Ainsi, les PME favoriseraient le cloud, les réseaux sociaux externes et les plateformes de blogs tandis que les grandes entreprises auraient clairement une préférence pour les intranets et la vidéoconférence. Bien que la plus grande utilisation des outils sociaux dans les grandes entreprises et les PME est de communiquer avec ses collègues (choisie par 70% de tous les utilisateurs interrogés), les employés des petites entreprises utilisent les outils sociaux pour un large éventail de tâches, y compris la communication avec les clients et les vendeurs, et la recherche de nouveaux clients. En revanche, les utilisateurs finaux des grandes entreprises sont plus susceptibles d'utiliser les outils sociaux pour trouver un expert de l'information au sein de leur entreprise.

Certains obstacles persistent dans l’adoption des outils sociaux

Des obstacles à l'adoption des outils sociaux existent encore au sein des grandes entreprises et des PME. Dans les deux cas, les questions de sécurité (71% des utilisateurs finaux dans les grandes entreprises contre 60% des utilisateurs finaux des PME) et la perte de productivité (58% dans les grandes entreprises contre 59% dans les PME) ont été identifiés comme les principaux risques. Les utilisateurs des grandes entreprises sont plus susceptibles de dire que leur service informatique peut être un obstacle à l'utilisation des outils sociaux (41% dans les grandes entreprises contre 36% dans les PME). De même, les utilisateurs dans les grandes entreprises sont également plus susceptibles de dire que les outils sociaux sont limités à leur lieu de travail en raison de préoccupations de l’image de l'entreprise (27% contre 21% dans les PME) ou la perte de données (25% dans les grandes entreprises contre 22% dans les PME).

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas