Les PME adoptent des solutions Internet et des technologies mobiles

Par 17 octobre 2002
Mots-clés : Smart city, Europe

Cisco Systems présente les résultats d’une étude européenne, intitulée « Fastrackers 02 » réalisée en mai et juin 2002 par le cabinet d’étude IDC, portant sur l’adoption des solutions Internet ...

Cisco Systems présente les résultats d’une étude européenne, intitulée « Fastrackers 02 » réalisée en mai et juin 2002 par le cabinet d’étude IDC, portant sur l’adoption des solutions Internet et des technologies mobiles par les PME d’Europe de l’Ouest. Selon cette étude, les PME ont augmenté en moyenne leur productivité de 22 % grâce à l’adoption de solutions Internet. Cette augmentation peut être attribuée dans sa grande majorité aux technologies d’accès et aux outils et solutions nomades comme les téléphones et ordinateurs portables et les réseaux locaux sans fil procurant aux PME des connexions Internet à distance sécurisée et à haut débit vers leurs réseaux d’entreprise. L’étude permet de distinguer un groupe de PME dites « enthousiastes », caractérisées par une infrastructure Internet de base et quelques applications intégrées au web. Ce groupe est le plus important contributeur à l’adoption de solutions Internet et mobiles. Les applications nomades les plus répandues sont l’automatisation des forces de vente nomades et le support client. Le groupe des « Fastrackers » ou précurseur est constitué de PME disposant d’une solide infrastructure Internet et d’applications essentielles intégrées au web. Selon l’étude, même les PME les moins focalisées vers l’informatique et les télécommunications comprennent l’intérêt d’Internet pour leurs activités. On retrouve cette attitude dans les 26,1 % d’entreprises enthousiastes ayant la ferme intention d’investir dans ces domaines en 2002 et 2003. En outre, les décisions en matière d’informatique et de télécommunications sont désormais prises au niveau des conseils d’administration. Cette évolution démontre l’importance croissante accordée par les PME à leurs choix en matière de technologies de l’information. Un groupe dit des « sensibles » a été affecté particulièrement par la dégradation de l’e-économie. Bien que leurs dépenses relatives au web représentent toujours près de 18 % de l’ensemble de leur budget informatique, ces sociétés ont réduit leurs budgets Internet. Cette étude démontre que la majorité des entreprises en Europe adoptent actuellement ou on l’intention d‘adopter rapidement des technologies nomades. 85 % des PME sont en train ou prévoient d’adopter des solutions d’accès distants, 70 % des solutions IP VPN et 42 % des réseaux locaux sans fil. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 17/10/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas