Les PME friandes de services dans les nuages

Par 13 août 2010
Mots-clés : Digital Working

Les dépenses des entreprises vers des services de cloud computing ne cessent d'augmenter. Pour le cabinet AMI, cet engouement annonce une mutation profonde du paysage IT des PME et une restructuration de l'offre des fournisseurs.

Les petites et moyennes entreprises américaines et européennes investissent de plus en plus dans les services de cloud computing. Elles ont consacré l'an passé plus de 50 milliards de dollars à ce secteur, indique la dernière étude publiée par le cabinet AMI. Une somme qui représente environ 6% de l'investissement global de ces sociétés dans le secteur informatique. "D'ici 2014, nous estimons que les dépenses excéderont les 95 milliards de dollars", indique Deepinder Sahni, analyste chez AMI.
Des investissements dirigés vers le SaaS et Web conférence
"Le paysage technologique des petites et moyennes entreprises va subir une véritable transformation ces sept prochaines années". Les investissements les plus significatifs sont aujourd'hui dirigés vers des services de SaaS - abonnement à un logiciel - et de web conférence, indique l'étude d'AMI. Et, les services financiers et relatifs à la gestion du personnel devraient peu à peu, eux aussi, trouver leur place dans les nuages.
Les fournisseurs de cloud gagneront à se repositionner
"Plusieurs exemples d'entreprises investissant dans ce secteur montrent que le cloud rend leur activité plus abordable et facile à déployer,  notamment en ce qui concerne leurs services de gestion à la clientèle", précise le spécialiste. L'étude souligne enfin que les fournisseurs de services dans les nuages gagneront à se repositionner vis-à-vis de cette cible. "Les opérateurs pourront être perçus comme des partenaires de confiance s'ils parviennent à créer des kits de services suffisamment fiables", conclut l'analyste.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas