Les PME investissent les réseaux sociaux pour leur communication

Par 18 février 2010 1 commentaire

Outre-Atlantique, les compagnies de petite taille reconnaissent que les médias collaboratifs sont un moyen peu coûteux d'attirer et retenir des clients.

Pour les petites entreprises américaines, les médias dits sociaux sont un moyen d'identifier et attirer de nouveaux clients. Voilà l'une des conclusions que l'on peut tirer du Small Business Success Index, réalisé par Networks Solutions et la School of Business de l'université du Maryland. Selon cet index, le niveau d'adoption de tels canaux de communication a doublé en un an, avec désormais près d'un quart des TPME qui les investissent. "Le contexte actuel encourage les petites entreprises à penser et agir avec créativité pour maintenir leur croissance", note Connie Steele, à la tête de Networks Solutions. "Les médias sociaux sont particulièrement adaptés à cette problématique, qui voit les petits entrepreneurs rechercher de nouveaux moyens d'attirer des clients et de retenir ceux qu'ils ont déjà à un prix relativement bas".
Etendre sa communication externe
De fait, chez les entreprises interrogées, la plus grande attente est d'étendre sa communication externe et de construire une image de marque plus identifiable. Parmi celles qui ont adopté les médias sociaux, les trois quarts estiment être désormais plus efficaces au niveau de leur communication. Plus de 40 % soulignent également le fait que cela a renforcé la cohésion des équipes, en poussant les gens à travailler ensemble. Pour les trois quarts, ces attentes ont été comblées. Dans le détail, les sites les plus populaires sont sans grande surprise les blogs, Facebook et LinkedIn.
Des inquiétudes sur la vulnérabilité
Pour les chiffres, ce sont désormais 75 % des petites entreprises qui possèdent une page sur un réseau social. Et plus de la moitié annonce disposer d'un réseau sur le site de réseautage professionnel précédemment cité. Reste que certaines difficultés restent à surmonter, pour une adoption généralisée des médias sociaux par les petites entités. Ainsi, la moitié explique être encore rebutée par le temps que cela prend de bâtir son réseau sur Internet. Et près d'un cinquième redoute le fait qu'une telle visibilité donne aussi plus de possibilités aux consommateurs de critiquer leur marque. Pour 6 % d'entre elles, cette présence en ligne est d'ailleurs considérée comme plus dommageable que bénéfique.

Haut de page

1 Commentaire

Les entreprises devront tôt ou tard communiquer par le biais les réseaux sociaux alors autant le faire de façon ciblée. Par exemple, le site www.beboomer.com est un réseau social pour les plus de 45 ans, il est donc idéal pour une entreprise ciblant cette population !

Soumis par michel (non vérifié) - le 18 février 2010 à 16h11

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas