Pour les PME, miser sur les services hébergés est synonyme de croissance

Par 04 février 2010

Selon Microsoft, les entreprises qui ont installé des services de cloud computing, et plus largement celles qui accordent de l'importance aux nouvelles technologies, sont économiquement plus performantes.

Pour accroître leurs performances économiques, les entreprises de petite ou de moyenne taille ont tout intérêt à investir dans les services hébergés. Voilà le constat que dresse Microsoft dans une récente étude. Et selon lui, les PME qui ont investi dans des solutions de cloud computing - et, plus généralement, celles qui misent sur les technologies pour améliorer leur productivité - s'en sortent mieux que celles qui les boudent encore. Ce, particulièrement en période de récession économique. Parmi les entreprises de moins de cinq cents salariés qui considèrent les innovations technologiques comme essentielles à leur business, 60 % ont ainsi vu leurs revenus augmenter ces douze derniers mois. En comparaison, les PME qui n’accordent pas une réelle importance aux nouvelles technologies sont moins de 30 % à avoir accru leurs résultats économiques.
Le cloud computing est devenu le mot d’ordre pour les PME
Et parmi les entreprises interrogées, celles qui font appel à des solutions hébergées sont plus de 40 % à estimer que leurs revenus avaient augmentés d’au moins 30 % dans l'année. Quand la quasi-totalité (90%) des entreprises qui n’utilisent pas de tels services ont vu leurs résultats économiques stagner en 2009. Selon l’étude, l’avantage de ces technologies est double : elles permettent de réduire les coûts de maintenance et de management, et elles représentent de surcroît une valeur ajoutée pour la productivité et la compétitivité de l’entreprise. "Ces cinq dernières années, les services dans les nuages ont augmenté de près de quarante pourcents", explique Michael Korbacher, du service de communication de Microsoft.
Réduire les coûts de maintenance et augmenter la productivité
"En utilisant des technologies dans les nuages, les PME profitent désormais de services sécurisés proposés par différentes plates-formes",précise-t-il. D'autant que de plus en plus de services tels que les e-mails, les sites web ou les services de e-commerce sont désormais proposés sous licence, hébergés ou sous forme de modèle hybride en fonction des besoins de l'entreprise. L’enquête menée par Microsoft a été effectuée entre novembre 2009 et janvier 2010 auprès de plus de trois milles PME du monde entier (quinze pays dont la Chine, la France, l’Allemagne, l’Inde, ou encore les Etats-Unis).

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas