Politique et Marketing : Attention aux débats télévisés !

Par 15 septembre 2011 2 commentaires
debate

Si l'on savait déjà que les publicités avaient un impact différent suivant l'heure à laquelle elles passaient, il semblerait que les opinions politiques entrent également en ligne de compte.

C'est en tout cas ce qu'ont essayé de prouver des chercheurs des Universités de Toronto et de Hong-Kong. Les scientifiques ont montré à leurs cobayes différents types de débats ou de discours politiques, entrecoupés de spots publicitaires. Ils ont constaté que plus le spectateur était en accord politiquement avec la figure qui s'exprimait, plus il était réceptif au produit qu'on essayait de lui vendre juste après. Evidemment, l'inverse est également vrai. Mettez un Républicain en face d'un discours sur l'économie prononcé par Obama et votre charmant spot sur des vacances aux Maldives risque de tomber littéralement à l'eau.

Un facteur important à prendre en compte pour les grands pontes du marketing mondial puisque les débats politiques télévisés sont souvent l'occasion d'une lutte acharnée pour placer sa petite pub' de 45 secondes en plein milieu, vu le nombre de spectateurs regardant ces programmes. Est-ce que ça signifie aussi, par extension, que si votre équipe préférée est en train de se faire humilier au Super Bowl, vous n'irez pas acheter le nouveau coupé cabriolet qu'on vient de vous montrer ?

En tout cas, l'étude ne précise pas vraiment le processus qui s'engage dans notre cerveau quand deux personnes aux opinions différentes parlent en même temps. Avec le premier débat pour les primaires socialistes ce soir, regroupant 4 ou 5 candidats, j'ai hâte d'analyser le futur désordre dans mes priorités d'achat...

Haut de page

2 Commentaires

Un pantalon pour six !

Je repasse... je fais du repassage... mes enfants se rendent ce soir à leur première surprise party ...
non ce n'est pas une boum, même s'ils s'y connaissent tous en musique... c'est un concours... un concours de circonstances.
Oui, j'ai six enfants, deux filles et quatre garçons... une fille avertie en vaut deux comme on dit chez les ch'tis...
ou plutôt 5 enfants naturels et un sixième culturel.
Oui je dis ça parce que je l'ai adopté pour que mes enfants ne me disent jamais :
nous sommes soudés comme les 5 doigts de la main. Parce que je ne suis pas pour le repli sur soi, le salut est ailleurs, par ici... au sein du groupe... pas au sein de la famille.

http://www.lejournaldepersonne.com/2011/09/le-pantalon/

Soumis par le journal de personne (non vérifié) - le 16 septembre 2011 à 14h09

La prochaine fois qu'un membre de votre habitation décidera de massacrer méthodiquement tous les pots de flambi du frigo en criant "Mort aux flambis, chantres du socialisme sauvage!", soyez compréhensifs.
Proposez-lui de zapper sur Derrick, plutôt que de continuer de regarder jean-luc Mélenchon :D

Soumis par Johnatan Farouz (non vérifié) - le 19 septembre 2011 à 17h10

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas