Pologne: les opérateurs fixes plébiscitent la TV sur Internet

Par 30 octobre 2007
Mots-clés : Smart city, Europe

Le système de diffusion télévisuelle via le protocole IP permet aux opérateurs fixes de renouer avec la croissance en Pologne. La concurrence s'annonce rude avec les fournisseurs de services de TV payants.

L'engouement des consommateurs pour la mobilité impose aux opérateurs fixes polonais de s'adapter et de lancer de nouvelles offres pour rester à la surface. La télévision sur IP, qui utilise le protocole Internet pour déployer une utilisation interactive de la télévision, représente dès lors une véritable opportunité pour le secteur de populariser ses offres triple-play. Car si la plupart des professionnels sont capables d'offrir la voix et Internet, un grand nombre n'aurait pu fournir d'offre de télévision sans l'existence de l'IPTV. C'est ce que note le cabinet Pyramid Research dans son étude "Poland : IPTV needs to learn how to ride the broadband wave", qui ajoute que celles-ci devraient d'ailleurs attirer plus d'1,8 millions d'abonnés d'ici 2012.
L'IPTV à la rescousse des opérateurs fixes
Selon le cabinet, l'opérateur Telekomunikacja Polska devrait perdre plus d'un million de clients fixes en 2007. Une perte qui aurait été plus prononcée si la firme ne proposait désormais d'offre triple-play comprenant la TV sur IP. Fin 2006, l'opérateur pouvait en effet déjà s'enorgueillir de 150 000 abonnés IPTV. La route ne devrait cependant pas être sans histoire pour cette nouvelle technique. Notamment à cause des systèmes de télévision payante, sur le câble et le satellite, qui tenteront de contrecarrer l'essor des acteurs de l'IPTV. D'autant que ces acteurs proposent des offres toujours plus perfectionnées, comme la haute définition ou la vidéo à la demande.
Innover pour concurrencer les offres existantes
Certains d'entre eux proposent également des offres d'IPTV pour contrecarrer celles des sociétés uniquement spécialisées dans la TV sur le protocole Internet. Ainsi, l'opérateur Multimedia Polska a été le premier à lancer un service de TV sur IP en mai 2006. Ce, en utilisant ses infrastructures de câbles. A l'IPTV dès lors de trouver à se différencier du reste des offres de TV payantes si il veut continuer à aller de l'avant. La qualité des services, la diversité et le faible coût des offres, et enfin la mise en place de solutions personnalisées devraient représenter des facteurs hautement compétitifs de diversification. Aptes à permettre au secteur de profiter des 7,5 millions d'abonnés haut-débit attendus en Pologne pour 2012.

Légende : Répartition des revenus pour les opérateurs entre 2003 et 2006 
 

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas