Le portable satellitaire sera mis en vente en décembre en France.

Par 19 novembre 1998
Mots-clés : Digital Working, Europe

Les premiers essais en France du téléphone portable par satellite Iridium ont eu lieu hier. Le réseau Iridium, grâce à ses soixante-six satellites mis en place, permet d’appeler partout sur le globe...

Les premiers essais en France du téléphone portable par satellite Iridium
ont eu lieu hier. Le réseau Iridium, grâce à ses soixante-six satellites
mis en place, permet d’appeler partout sur le globe, là où les bornes GSM
ne fonctionnent pas.
Les magasins Auchan et les Galeries Lafayette vendront début décembre deux
modèles commercialisés par Motorola et Kyocera.
Plus encombrant que le portable traditionnel avec sa grosse antenne noire
sur le côté, le portable satellitaire est très simple d’utilisation. Une
fois avoir tapé son numéro et choisi le mode (terrestre ou satellite) un
correspondant peut être joint en moins de dix secondes à l’autre bout de
la planète. La communication est claire. Son seul inconvénient c’est son
prix: 28 000 F.
Outre son prix, le coût des communications est élevé: de 10 F à 50 F la
minute selon la zone d’appel. Iridium prévoit pourtant 25 000 abonnés
d’ici à la fin 1999 “Iridium pourra même équiper les prochains
concurrents de la Route du Rhum et du Paris-Dakar”.
(Le Parisien 19/11/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas