Porter le monde à son poignet : l’ordinateur-bracelet

Par 29 juillet 2010

Bon, Renaud a mis des arêtes Findus dans mon steak.
Réminiscence de l’enfance.
Ma génération, c’était aussi Findus mais surtout Parker Lewis et la synchronisation des montres. Si, si.
Ado, il y en encore peu, on s’émerveillait devant d’énormes ordinateurs, des modems ô combien bruyants, car ils étaient la promesse d’accéder à une mare d’informations.
Aujourd’hui, ce n’est pas une mare à laquelle nous avons accès, mais un océan, et ce, tout le temps grâce à ces tout petits appareils fantastiques que sont les netbooks et smartphones.
Hé bien, demain, on devrait avoir accès à tout ça,… à son poignet.
« Synchronisation des montres ! »
Sony vient de présenter un concept d’ordinateur-bracelet doté d’un écran flexible.
Derrière cette idée, le designer Hiromi Kiriki.
On a donc à la base un écran Oled tactile et flexible. Sous l’écran est dissimulé un écran en deux parties qu’on va pouvoir tirer.
Mieux encore, le système devrait comprendre un projecteur holographique qui permettra de visionner l’écran sur une autre surface.
Totalement futuriste !
Imaginez un peu : je tweete de mon poignet !
Encore le temps avant de jouer les Parker Lewis high-tech : cette technologie ne devrait pas être commercialisée avant 2020.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas