Les possessions s'enregistrent et se gèrent en ligne

Par 12 décembre 2007

Un site prévient personnellement les internautes inscrits lorsque l'un des objets qu'ils possèdent s'avère défectueux et doit être renvoyé en magasin.

(cliquez pour agrandir)
Le site MyThings.com, qui permet à ses membres de réaliser l'inventaire de leurs possessions et de les gérer en ligne, propose désormais un système destiné à prévenir gratuitement les propriétaires lorsqu'un objet fait objet d'un rappel. C'est-à-dire quand celui-ci est rapatrié en magasin pour un défaut de fabrication. Les jeux pour enfants sont principalement concernés. Le dispositif permet de ne pas envoyer massivement des e-mails, mais de sélectionner et de ne prévenir que les personnes concernées. Un regret cependant : seuls les Américains et les Britanniques peuvent pour le moment en profiter.
Centraliser les objets défectueux
Les propriétaires d'un objet défectueux reçoivent également avec l'alerte un lien vers les services de protection du consommateur, l'US Consumer Product Safety Commission (CPSC) aux Etats-Unis, et l'UK Trading Standards Institue (TSI) côté britannique. Des sites qui contiennent les instructions à suivre pour rendre le produit. Enfin, pour les inquiets, MyThings propose également d'effectuer des recherches sur l'ensemble des objets répertoriés et ayant fait l'objet d'un rappel. "Malgré les nombreuses alertes de rappel de jouets pour enfants, il reste impossible aux parents très occupés d'effectuer de longues recherches sur Internet pour vérifier si le jeu offert à leur bambin est défectueux", explique Benny Arbel, p-dg de MyThings.
Gérer ses objets en ligne
"Notre système d'alerte permet aux internautes d'enregistrer les références d'un objet, puis d'être prévenus si celui-ci doit un jour être renvoyé". Ce service permet au site de poursuivre sa politique de référencement et de gestion des possessions. Les utilisateurs peuvent en effet accéder à des informations, des assurances, des modes d'emploi et autres documents relatifs aux objets inscrits, pour ensuite les acquérir et les stocker sur leur compte. Cette Bible virtuelle des possessions matérielles, qui permet à ses membres de vendre leurs objets sur eBay via une option one click qui les redirige sur le site d'enchères, propose enfin un outil d'évaluation du prix des objets, notamment des antiquités.

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas