La Poste chinoise fait une entrée discrête sur le e-commerce

Par 09 novembre 2009

L'accueil de Ulechina.com Ule China, la nouvelle plate-forme d’achat en ligne née du joint-venture entre Tom Group et China Post vient d’être officiellement lancée le vendredi 30 octobre 2009. A la différence des autres grandes plate-formes de e-commerce en Chine (Taobao, Baidu/Youa, PaiPai, EachNet), Ule China est un service entièrement B2C qui s'appuyera sur la puissance logistique de China Post, le réseau postal chinois. China Post apporte à Ule China sa base de 300 millions d'adresses, son réseau de 60 000 agences postales visitées tous les jours par 20 à 30 millions de clients, ainsi que son réseau de 500 000 postiers présents dans les lieux les plus réculés du pays. De son côté, Tom Group apporte sa base de 300 millions d'utilisateurs mobiles enregistrés, les 100 millions d'utilisateurs de son portail Internet, les 90 millions d'utilisateurs du service Skype-Tom ainsi que les 48 millions d'utilisateurs enregistrés sur EachNet, la société de e-commerce en joint-venture créée plus tôt avec eBay China. L'Atelier BNP Paribas, dans le cadre du programme DIGITAL CHINA 2009, a permis plusieurs entreprises de rencontrer cette nouvelle entité prometteuse, le jour même du lancement officiel de son service Web, le 30 octobre 2009 à 18 heures.

Selon Penny DONG, manager de cette nouvelle entité, l'orgininalité de la plate-forme est qu'elle offrira ses services B2C à travers 5 canaux à la fois online et offline : le Online Shopping Mall (http://ulecn.tom.com/), le m-commerce (par mobile), le réseau de la banque postale (60 000 points de vente), la distribution de catalogues via le réseau de postiers, ainsi que les ventes directes aux entreprises via les 90 000 commerciaux dédiés à cette tâche par China Post.  Plusieurs marques sont déjà présentent dès le lancement du service : Versace, Benetton, Zippo, Burberry, Avon, Adidas, Hennessy... Le lancement de Ule China s'est fait en grande discrétion et on peut parier que la mise en œuvre des synergies avancées par les deux groupes devraient mettre du temps à produire les effets désirés. Cependant pour Taobao.com, toujours le "numéro un" sur le marché du e-commerce en Chine, ce nouveau concurrent bénéficie de sérieux avantages. Seul le temps nous dira comment Ule China réussira à modifier le paysage du e-commerce en Chine. [Via : L'Atelier Asie] L'Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas