La posture permet d’appréhender les formes humaines au travers des vêtements

Par 27 décembre 2013
essayage

Un algorithme permet de mesurer et d'analyser la morphologie humaine au travers des vêtements, ouvrant des voies d'utilisation aussi bien pour la vente virtuelle que pour la sécurité.

Les concepts stores se développent au sein des villes mais encore faut-il pouvoir estimer, pour proposer un véritable essayage virtuel, les différentes morphologies individuelles. Les magasins de vêtements proposant ce genre de services se retrouvent ainsi devant un dilemme difficilement surmontable. S'il est relativement aisé de proposer une version numérique du vêtement en question, offrir une réelle visualisation en trois dimensions du vêtement essayé sur le client peut s'avérer ardu. Fait qui s'avère d'autant plus important dans un secteur où l'expérience d'achat est particulièrement individuelle. Pour pallier ce manque, une équipe internationale de chercheurs, entre le Canada et l'Allemagne, a cherché à mettre en place un système permettant de simuler au mieux la morphologie individuelle au travers des vêtements portés en s’appuyant sur la posture des individus analysés.

Corps et posture

Si les systèmes existants permettent d'estimer grossièrement la taille du corps humain d'un individu observé par une caméra en réduisant les différentes épaisseurs de vêtements, l'équipe de recherche a souhaité y intégrer le mouvement. Si un individu effectue quelques mouvements, comme le fait de marcher devant la caméra, celle-ci enregistre et analyse différents schémas de mouvement. Grâce à ces schémas, le système peut ainsi affiner la représentation virtuelle du corps humain en ajoutant à l'analyse statique différentes analyses de posture prenant en compte l'évolution du drapé des vêtements le long du corps. De cette analyse plurielle naît ainsi une image au plus près du corps humain individuel, en cherchant à lisser et minimiser au mieux les évolutions de volume dues aux variations des vêtements portés. L'équipe a ainsi développé de cette façon un algorithme permettant de calculer les firmes humaines réelles, aussi bien au travers des images enregistrées par une seule caméra, en analysant la posture image par image, que par l'utilisation de plusieurs points de vue.

Nudité virtuelle

Grâce à cet algorithme, les chercheurs sont désormais capables de simuler, et ce au plus près possible, la réalité du corps humain individuel. Dans le cas du concept store, cette innovation pourrait s'avérer particulièrement utile, non seulement dans le fait de proposer un essayage virtuel proche du réel, mais aussi dans la représentation, virtuelle, de différents drapés ou d'effets de volume. On peut ainsi imaginer un client essayant dans une cabine virtuelle un vêtement, capable d'effectuer différents mouvements et d'en observer l'effet sur le vêtement en question. De même les applications possibles de cet algorithme en termes de sécurité pourraient s'avérer cruciales, notamment dans la détection de formes étrangères sous les vêtements des individus.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas