Potentiel certain pour les applications Internet Mobile

Par 11 janvier 2001
Mots-clés : Digital Working

Professionnelles. Selon une toute nouvelle étude intitulé «Les Applications Internet Mobile Professionnelles: Maturité & Enjeux Technologiques», réalisée par Markess International consacrée aux a...

Professionnelles.
Selon une toute nouvelle étude intitulé «Les Applications Internet Mobile
Professionnelles: Maturité & Enjeux Technologiques», réalisée par
Markess International consacrée aux applications Internet mobile à usage
professionnel, près de 4 % de la dépense des entreprises françaises
investie dans les projets utilisant les technologies Internet et du web
seront consacrés, en 2002, à des applications Internet mobile
professionnelles, ce qui représentera plus de 500 millions d’euros (hors
coûts de télécommunications).
En 2000, un nombre restreint d’entreprises françaises a déjà développé et
déployé des applications Internet mobile professionnelles. Selon le
cabinet de conseil, elles devraient être beaucoup plus nombreuses d’ici la
fin 2001. 16 % des 210 entreprises interrogées en 2000 avaient d’ailleurs
l’intention de mettre en œuvre de telles applications à court terme.
Les entreprises, notamment des secteurs de la banque et de la finance, de
la distribution, du transport, de la logistique et de la maintenance, des
services aux entreprises à domicile et certains secteurs de l’industrie
comme l’agroalimentaire, l’automobile, les industries pétrolières et
pharmaceutiques, ayant une forte population de personnel nomade ou
itinérant, une organisation fortement décentralisée, des circuits de vente
via des intermédiaires eux-mêmes nomades sont particulièrement concernées.
Plus des 2/3 des applications Internet mobile professionnelles développées
en 2000 sont accessibles, soit via des téléphones mobiles pour des usages
on line, soit via des PDA de type Palm ou PocketPC pour des usages off
line. D’ici 2002, les téléphones mobiles devraient laisser la place à des
terminaux hybrides de type Smartphones incluant un système d’exploitation
tandis que les PDA continueront à perdurer. Selon Markess International,
les entreprises françaises devraient acheter plus d’un million de
terminaux en 2002 dans le cadre d’applications Internet mobile
professionnelles.
Markess International constate également que les applications Internet
mobiles professionnelles déployées en 2000 ne se limitent pas au WAP «les
entreprises n’hésitent pas à coupler le SMS pour la diffusion
d’informations en mode push et le WAP pour apport un peu d’interactivité
et travailler en mode pull…».
La société de conseil évalue entre 135 000 et 165 000 euros pour une
centaine d’utilisateurs à équiper le coût minimum de lancement d’une
application Internet mobile professionnelle, comprenant les achats de
logiciels et de matériels, les dépenses internes et les dépenses en
prestations externes.
Selon Markess International, l’ensemble de la dépense des entreprises
françaises et applications Internet mobile professionnelles devrait
s’élever à 60 millions d’euros en 2000. En progression constante, cette
dépense devrait atteindre 520 millions d’euros en 2002. Plus de 80 % de
cette dépense concerne des applications BtoE visant les employés en 2000.
En 2002, le BtoE devrait encore monopoliser 67 % de la dépense.
Les acteurs oeuvrant sur le marché des logiciels et des services externes
associés aux applications Internet mobile professionnelles devraient
enregistrer une croissance annuelle moyenne sur 2000-2002, respectivement
de 308 % et de 211 %. Ce marché devrait s’établir, selon Markess
International, à 150 millions d’euros environ en 2002.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 11/01/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas