Le pouvoir d'achat, nouveau marronnier du web 2.0

Par 27 juin 2008 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

Les sites de discussion permettent à un nombre croissant de consommateurs d'échanger sur les meilleurs moyens de réaliser des économies. Un nouvel espace à investir pour les marques, notamment pour redorer leur image.

Face à l'inflation du prix de l'essence et des biens du quotidien, les consommateurs se tournent vers Internet pour faire des économies. Sites plébiscités : ceux d'e-commerce qui proposent des prix bradés évidemment, mais également les réseaux sociaux, forums et autres blogs. Selon Nielsen Online, qui a étudié comment l'inquiétude ambiante au sujet de la situation économique était exprimée en ligne, les utilisateurs du Net sont nombreux à parcourir les sites qui leur permettent de discuter de leurs préoccupations, et de partager des astuces pour économiser de l'argent. Faisant du web un véritable espace de résistance. En effet, les internautes ne se contentent pas de se plaindre d'une situation, ils cherchent à améliorer leur situation financière en profitant du Net et plus particulièrement du 2.0.
Des relais d'échange
20 % des conversations tenues sur les forums au sujet des prix de l'essence concernaient les véhicules hybrides, qui permettent de diminuer sa consommation d'essence. Les internautes étant surtout à la recherche de retours d'utilisateurs ayant acheté ces véhicules. En ce qui concerne les produits de grande consommation, la donne est la même : les réseaux sur lesquels les consommateurs se retrouvent deviennent de véritables relais d'échange d'informations sur les meilleurs endroits où profiter de promotions. Autant dire que pour les marques, il est nécessaire d'investir cet espace. Ce, afin de changer l'opinion - négative en temps de crise - que les consommateurs peuvent avoir d'elles.
Une opportunité pour les marques
"Les fabricants de produits grand public et les détaillants ont une opportunité de créer un sentiment de confiance chez les consommateurs à un moment où l'économie souffre", souligne ainsi Jessica Hogue, directrice de recherche pour Nielsen Online. Et d'ajouter : "Les clients partagent avec enthousiasme des conseils sur des forums de discussion et des blogs. Les marketeurs qui atteignent ces consommateurs avec du contenu pertinent seront certainement soutenus par des individus qui souhaitent économiser leurs dollars". Et les annonceurs ont bien compris le message : le trafic des bannières publicitaires présentes sur les sites de vente au détail a augmenté de 155 % en un an.

Haut de page

1 Commentaire

Ah oui, comme vous en parlez de plus en plus souvent, le social s'incruste partout et surtout dans le e-commerce.
Merci pour votre excellent veille qui nous permet de rester informé au mieux de la mouvance Internet.

Soumis par Laurent (non vérifié) - le 27 juin 2008 à 18h35

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas