Précisions suite à la parution dans la presse de l’article “Transatel

Par 25 juillet 2001
Mots-clés : Digital Working, Europe

lance un opérateur mobile virtuel avec Bouygues Telecom”. Transatel souhaite apporter certaines précisions quant à la nature de ses relations avec les opérateurs GSM partenaires cités dans l’articl...

lance un opérateur mobile virtuel avec Bouygues Telecom”.
Transatel souhaite apporter certaines précisions quant à la nature de ses
relations avec les opérateurs GSM partenaires cités dans l’article
“Transatel lance un opérateur mobile virtuel avec Bouygues Telecom” dans
le journal Les Echos, daté du 24 juillet 2001.
Société française créée en août 2000, opérateur de services GSM dédié aux
voyageurs fréquents et aux entreprises, Transatel dispose, à ce jour, d’un
accord pour une expérimentation de son service avec Bouygues Telecom en
France, One2One au Royaume-Uni et un troisième opérateur dans un troisième
pays européen. Ces accords sont limités dans le temps et dans le nombre de
clients testeurs. Aucun accord n’est aujourd’hui signé avec des opérateurs
pour un lancement en phase commerciale.
Par ailleurs, Transatel mène des discussions avancées avec six opérateurs
européens en vue de son lancement commercial prévu avant la fin 2001.
Transatel offre une solution GSM complète, innovante, aux particuliers et
aux professionnels amenés à se déplacer fréquemment en Europe. Palliant
les inconvénients liés à l’utilisation d’un GSM à l’étranger, l’abonnement
Transatel propose une gamme de services accessibles en déplacement à
l’étranger ainsi que des tarifs réduits de roaming. L’offre Transatel,
expérimentée aujourd’hui en France et en Grande-Bretagne, sera étendue dès
septembre à d’autres pays européens.
(Christine Weissrock Atelier BNP Paribas 25/07/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas