Pour la première fois, Lycos est bénéficiaire.

Par 11 février 1998
Mots-clés : Smart city, Europe

Créée en utilisant des recherches réalisées à l'université de Carnegie Mellon dès 1994, cette jeune société américaine s'est imposée avec un programme portant son nom. Selon Marie-Christine Levet, d...

Créée en utilisant des recherches réalisées à l'université de Carnegie
Mellon dès 1994, cette jeune société américaine s'est imposée avec un
programme portant son nom. Selon Marie-Christine Levet, directrice de
Lycos France créé en octobre dernier "nos programmes visitent plus de 10
millions de pages chaque jour dans le monde". Plus de 5 millions de
personnes utilisent ses produits en Europe. Lycos associé à Bertelsmann
ont créé une société commune. Des accords de partenariat ont été signés
avec France Télécom, Grolier Interactive et d'autres.
Lycos ayant développé des versions "nationales" de son moteur de
recherche, chaque pays européen dispose d'un guide dans sa langue. Afin de
séduire les annonceurs, Lycos a engagé une vaste campagne avec succès
puisque 400 groupes dont 50 en Europe lui font confiance. Ayant terminé
l'exercice clos le 31 juillet par un chiffre d'affaires de 22,3 millions
de dollars et une perte de 6 millions de dollars (36 millions de F), Lycos
a, pour la première fois de son histoire, gagné de l'argent au premier
trimestre de l'exercice en cours.
(Le Figaro - 11/02/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas