Premise propose des indicateurs économiques en temps réel

Par 14 novembre 2013
Premise

La startup californienne raffine les technologies de collecte et de traitement de donnés macroéconomiques en s’appuyant sur le crowdsourcing.

Les instituts de recherche économique utilisent les mêmes méthodes de récolte statistique depuis plus d’une cinquantaine d’années, suivant l’accélération des technologies de récolte et de traitement Big Data certaines startups tentent d’optimiser ce travail continu pour mieux conseiller gouvernements, multinationales et fonds d’investissement. La startup basée à San Francisco, Premise Data Corp et soutenue par plusieurs investisseurs prestigieux dont Google, souhaite apporter une nouvelle approche à ce secteur en pleine mutation. Ses trois indices couvrant des champs macroéconomiques variés, Global Inflation Monitor, Industry Price Intelligence et son Food Security Monitor  bénéficient de cette technologie sans frictions. Grâce à cette approche crowdsourcing, Premise adapte les indicateurs traditionnel au contexte économique globalisé et ultra réactif.

Une collecte en temps réel

Lancée officiellement en Octobre dernier mais en développement depuis plus de deux ans, la startup utilise les photos partagés par des utilisateurs particuliers de rayons de grandes surfaces et autres étalages divers pour estimer en temps réel l’inflation et le coût d’un panier moyen. Premise a ainsi déployé plus de 700 smartphones partenaires à travers plus de 25 villes dans le monde pour estimer l’évolution des prix moyens. Les utilisateurs partenaires n’ont qu’à prendre une photo avec leur téléphone et un logiciel détecte automatiquement les informations relatives aux prix ainsi que la géolocalisation exacte du magasin en question. En complément de ces données physiques qui transforment potentiellement chaque magasin visité en interface de Google Street view, Premise analyse automatiquement l’évolution des prix pratiqués en ligne, données qui représentent près de 80% des rapports finalisés.

S’adapter au nouveau paradigme numérique

Selon David Soloff fondateur et CEO de Premise les NTIC permettant une meilleure production juste à temps « ont complètement redéfini l’activité économique humaine ». Cependant il déplore également le fait que la majorité des indicateurs utilisent des méthodes d’un autre âge, ainsi le Département du Travail américain estime l’inflation du pays en déployant une fois par mois ses équipes de collecte. Ces rapports sont ensuite publiés après plusieurs semaines voire mois de traitement données, et font souvent l’objet de révisions a posteriori troublant les consommateurs et grands acteurs macroéconomiques.  Comme l’estime Alan Krueger, professeur réputé de l’université de Princeton et consultant pour Premise, «  La manière de créer des statistiques datent encore de la Guerre froide,  les agences s’accrochent aux mêmes méthodes. »  Face aux enjeux cruciaux entourant la mesure de l’inflation, notamment pour les biens de Giffen reflétant en amont l’augmentation du prix des paniers moyens, les compagnies privées multiplient les initiatives pour offrir des données de qualité. Ces données sont également préciseuses pour de hedge fund pourvoyeur de devises, pouvant adapter leurs stratégies d’investissement en amont. Ainsi le Billion Prices Project vise à mesurer en permanence un indice quotidien en se basant sur les sites de e-commerce du monde entier, commercialisé par PriceStats ce service compte déjà plus de 7.500 clients.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas