Et si on prenait des étoiles plein les yeux ?

Par 16 mai 2013
Mots-clés : Environnement
Et si on prenait des étoiles plein les yeux ?

Des chercheurs allemands ont mis au point une application pour Androïd qui dénombre les étoiles dans le ciel. Un outil nécessaire aux scientifiques pour étudier la luminosité du ciel et déterminer les conséquences de la pollution sur l'environnement.

L'application Loss of the night créée par les chercheurs berlinois fonctionne de manière interactive. Basée sur l'application Google Sky map, elle permet à ses utilisateurs d'observer le ciel depuis chez eux et de reconnaître les constellations. En comptabilisant le nombre d'étoiles qu'ils peuvent observer, les usagers collectent des données qui sont ensuite analysées par les chercheurs. 

Elles peuvent être utilisées pour cartographier les variations de luminosité du ciel et ainsi étudier ses répercussions sur la santé, la biodiversité, ou même déterminer celles des déchets énergétiques sur l'environnement. "L'introduction de la lumière artificielle dans l'atmosphère est en train de changer les écosystèmes à travers le monde et pourrait même avoir un impact sur notre santé. Malheureusement, nous n'avons pas assez d'informations sur les niveaux de lumière dans différents habitats", explique Annette Krop-Benesch, de l'Institut Leibniz.

Si l'application est ludique, elle est aussi très pratique pour les scientifiques. En s'investissant dans un projet comme Loss of the night, les utilisateurs peuvent non seulement aider les chercheurs en récoltant des données scientifiques mais en plus, ils apprennent le nom des étoiles et constellations qui se trouvent au dessus de leurs têtes. "Avec cette application, les habitants du monde entier peuvent recueillir des données sans avoir besoin de matériel coûteux", conclut Fabian Kohler, du ministère allemand de l'Education et de la Recherche qui soutient le projet. 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas