La préparation des Français à l’euro progresse peu.

Par 07 novembre 2001
Mots-clés : Smart city

Selon la dernière vague de l’Eurobaro réalisée par Ispos pour le Journal du Dimanche et lapostefinance.fr, 28 % des Français s’estiment aujourd’hui très bien informés sur le passage du franc à l’eur...

Selon la dernière vague de l’Eurobaro réalisée par Ispos pour le Journal
du Dimanche et lapostefinance.fr, 28 % des Français s’estiment aujourd’hui
très bien informés sur le passage du franc à l’euro, soit l’équivalent de
la dernière enquête réalisée en septembre. Si 29 % des personnes
interrogées sont déjà prêts au passage à l’euro, 31 % envisagent de se
préparer entre novembre et quelques jours avant le 1er janvier 2002, 37 %
pas avant le 1er janvier 2002. En juin 2001, 11 % des personnes
interrogées déclaraient qu’elles se prépareraient à l’euro durant l’été et
18 % en octobre-novembre. En septembre 2001, 7 % des personnes interrogées
déclaraient qu’elles se prépareraient à l’euro d’ici fin octobre et 6 % en
novembre.
Le remplacement du franc par l’euro inquiète 29 % des Français. 34 % sont
plutôt confiants, 35 % sont neutres.
Les personnes âgées, les retraités, les personnes appartenant aux tranches
inférieures de niveau d’études ou de revenu s’estiment plus souvent que
les autres « mal informées ». Ce sont également les personnes les plus
inquiètes.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 7/11/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas