Présidentielles 2004 : les électeurs américains s'informent de plus en plus sur Internet

Par 12 janvier 2004
Mots-clés : Future of Retail

La campagne présidentielle américaine de 2004 est marquée par une mutation des moyens d'information choisis par les électeurs. Certes la télévision reste le médium dominant pour s'informer du ...

La campagne présidentielle américaine de 2004 est marquée par une mutation des moyens d’information choisis par les électeurs. Certes la télévision reste le médium dominant pour s’informer du déroulement des campagnes des candidats à la Maison Blanche, mais les grandes chaînes généralistes ont perdu six points d’audience par rapport à la campagne de l’an 2000. Une perte au profit des chaînes câblées, mais surtout d’Internet, comme le rapporte une étude du « Pew Internet Research Center for the people and the press » menée auprès d’un peu plus de 1500 électeurs.

Il semblerait donc que le public américain soit à la recherche de nouvelles sources d’information. 13 % des Américains s’informent très régulièrement des élections sur la Toile (soit 9 % de plus qu’en 2000), et 20 % occasionnellement. C’est le jeune public qui est moteur de cette progression d’Internet, au détriment des media traditionnels : seulement 23 % des électeurs âgés de 18 à 29 ans disent s’informer régulièrement de la campagne à la télévision, contre 39 % en 2000. D’autres médias traditionnels comme la presse enregistrent approximativement la même perte d’intérêt auprès des jeunes.

Internet ne semble d’ailleurs pas être un mauvais moyen d’information, puisque ceux qui consultent ses sources d’information en savent plus sur les candidats à la présidentielle que le reste de la population (même lorsque l’on prend en compte leur niveau d’éducation). Ainsi, ils sont 39 % à avoir correctement répondu aux deux questions posées par les auteurs de l’étude à propos des candidats à la présidentielle. C’est le plus fort taux de réponses justes, celui de la totalité des sondés étant de 19 % seulement.

( Atelier groupe BNP Paribas –12/01/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas