La presse remplit son rôle en suivant une logique financière

Par 07 mai 2009
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Le modèle économique du journalisme dépend en partie des annonceurs. Cette logique mercantile influence la valeur des nouvelles éditées, mais pas de façon automatique.

Les journaux dévient de leur ligne éditoriale du fait de la publicité. Malheureusement, ces médias d'informations papier sont liés aux annonceurs du fait de leur besoin de trouver des sources de financement extérieures à celles qui sont apportées par l'achat de leur produit. En l'occurrence, leurs journaux et leurs magazines. Cette constatation est encore plus vraie pour la plupart des média Internet, où l'accès aux nouvelles est gratuit. Ces constats ont été posés par des chercheurs des universités de Barcelone et de Pompeu Fabra. Ces derniers ont cherché à comprendre comment les annonceurs influençaient sur la qualité de l'information dans la presse.
Des résultats paradoxaux
Ce, suite aux déclarations en 2004 de Patrice Le Lay (*), alors président de TF1, sur le rôle de sa chaîne. L'étude fait ressortir un paradoxe : les annonces génèrent des distorsions sérieuses du contenu si le média n'est pas compétitif ou s'il dépend d'un unique ou d'un seul groupe d'annonceur. Ainsi, les informations trop gênantes pour la marque qui communique sont écartées. Par exemple, aucune information sur le réchauffement climatique n'est apparue dans la presse américaine entre 1988 et 2002.
Des confirmations empiriques
Et, durant cette période, les publicités pour les constructeurs automobiles y étaient prépondérantes. Au contraire, la publicité réduit dans certains cas les déformations si le support est concurrentiel et si les annonceurs sont petits et diversifiés. Les chercheurs nuancent toutefois leurs propos, certains journaux faisant exception. L'étude porte sur la presse papier, mais on peut supposer que le modèle s'applique également aux médias Internet.
(*) (...) À la base, le métier de TF1, c’est d’aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit (...)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas