Prévenir le mal de dos peut se faire grâce à une simple application

Par 05 juin 2012
Mots-clés : Smart city, Amériques
logo lumoback

Aujourd'hui, les bureaux regorgent de personnes affalées sur leur chaise à longueur de journée. Les maux de dos causés par ce comportement sédentaire affectent sérieusement la productivité, la qualité de vie et le coût des soins de santé. LUMOback prévient le mal de dos.

 

Le mal de dos est épidémie rampante cause d'invalidité liée au travail, d'absences pour raison médicale et de visites chez le docteur. S'ils affectent les gens au travail et dans leurs loisirs, les maux de dos ont également un sérieux impact sur la productivité, la qualité de vie et les coûts. LUMOback associe des capteurs mobiles et un feedback sensoriel pour alerter les utilisateurs qu'ils commencent à s'affaler, et leur indique qu'ils doivent se redresser ou se lever, diminuant ainsi le risque de mauvaises postures et des maux de dos chroniques qui en résultent. L'impact peut être énorme : 80% des gens souffrent de maux de dos à un moment de leur vie, et leur coût global dépasse les 50 millions de dollars annuellement.

Une application médicale pour prévenir le mal de dos

Les applications d'aide à la santé se concentrent sur la forme ou sur les habitudes alimentaires, le diagnostic de symptômes ou d'autres fonctions génétiques des utilisateurs. LUMOback est une application « auto-suffisante » dans la mesure où dès l'installation du capteur, elle envoie des vibrations au porteur si sa colonne est dans une position à risque. Le produit inclut une interface sur laquelle l'utilisateur peut voir en temps réel la position de son dos. Grâce à ce type d'échanges, LUMOback n’a pas besoin d’être utilisée proactivement : elle améliore la tenue sans que l'utilisateur n'aie à la lancer ou à se connecter. Un produit idéal dans la vie quotidienne mais notamment sur le lieu de travail, que ce soit pour sensibiliser aux problèmes de maux de dos, ou pour aider ceux qui en souffrent déjà.

Qui peut permettre aux entreprises d'économiser des ressources

Le capteur se présente sous forme de patch de pas plus de 5 cm, sans problème donc pour une utilisation sur le lieu de travail. Cela en fait un des marchés cibles puisque la majorité des maux de dos que LUMOback entend prévenir proviennent d'un mode de vie sédentaire. Le capteur et l'application smartphone ont été développés par les 3 membres de l'équipe de LUMOback : un physicien, un ingénieur et un entrepreneur en série. Actuellement, la start-up est en mode beta privé mais fait déjà appel à des testeurs précoces. Le déploiement à grande échelle du suivi des problèmes de dos est susceptible d'améliorer la productivité et le moral des employés, tout en diminuant les coûts médicaux pour les individus, les employeurs et les pouvoirs publics.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas