Prévisions de fortes croissances pour le e-commerce européen

Par 07 août 2007
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Selon le cabinet d'analyse eMarketer, le marché du e-commerce devrait tripler en Europe d'ici 2011. Le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France se taillent la part du lion...

Selon le cabinet d'analyse eMarketer, le marché du e-commerce devrait tripler en Europe d'ici 2011. Le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France se taillent la part du lion.
 
Le marché du commerce en ligne business to customer (B to C) devrait tripler en Europe d'ici 2011 selon eMarketer, cabinet d'analyse spécialisé dans l'analyse des tendances du web. Le total des ventes sur Internet devrait en effet atteindre un peu plus de 320 milliards d'euros cette année là, soit trois fois plus que les 106 milliards enregistrés en 2006. Le récent rapport publié par le groupe d'analystes américains mise par ailleurs sur une croissance annuelle de 25% pour l'ensemble du secteur sur ces cinq prochaines années.
 
Trois pays se taillent la part du lion
 
Actuellement, le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France tiennent le haut du pavé du e-commerce européen. A eux trois, ces pays contribuent à plus de 70% des ventes en lignes réalisées sur le vieux continent. Pour 2007, eMarketer présente le Royaume-Uni comme le leader du e-commerce en établissant à 60 milliards d'euros les revenus générés cette année. Dans ces régions, le commerce électronique affiche une croissance de près de 40%. L'Allemagne affiche quant à elle un plus grand nombre d'acheteurs on-line, tout en enregistrant un volume de transactions deux fois moindre que sur les Iles britanniques. 
 
Une extension par vagues
 
Si le commerce en ligne ne remporte qu'un succès modéré en France comme en Allemagne, les consommateurs dans ces pays apparaissent en outre beaucoup moins dépensiers sur la toile que leurs homologues d'outre-Manche. Si ces trois pays prédominent, le cabinet eMarketer estime que cette la croissance du commerce sur le web devrait venir dans les quatre prochaines années des marchés de moindre taille : Italie, Pays-Bas ou encore Espagne. Par la suite, la vague Internet devrait déferler sur les pays d'Europe centrale et de l'est, précise eMarketer.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 07/08/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas