Prévisions IDC sur le marché français de la sécurité des systèmes d'information

Par 01 septembre 2004
Mots-clés : Smart city

Selon le cabinet IDC, le marché français de la sécurité (produits et services) a généré 879 millions d'euros de revenus en 2003, marquant ainsi une croissance de 16,7% par rapport à 2002. « De...

Selon le cabinet IDC, le marché français de la sécurité (produits et services) a généré 879 millions d'euros de revenus en 2003, marquant ainsi une croissance de 16,7% par rapport à 2002. « De multiples facteurs ont contribué à cette performance, notamment la complexification des réseaux d’entreprises, la nécessité d'ouverture des systèmes d'information vers l'extérieur, mais aussi la généralisation de l'usage de la messagerie, de l'Internet et des applications qui y sont liées ».En 2003, les solutions logicielles ont généré près de 36% des revenus de la sécurité (et 81% des revenus produits), ce pendant que les solutions applicatives ont représenté, sur l’année, 8% du total des revenus (et 19% des revenus produits). IDC prévoit néanmoins une évolution de cette répartition en faveur des solutions applicatives au cours des cinq prochaines années.Les solutions anti-spam sont les véritables stars de l’année 2003, avec une croissance de plus de 48% par rapport à 2002. IDC souligne que ce résultat est remarquable, en comparaison de la croissance globale des solutions de sécurité : + 20% en 2003.Les solutions 3A (Authentification / Autorisation / Administration) représentent le deuxième marché de la sécurité avec une croissance de 11%. IDC note une évolution de ce segment vers des solutions plus globales de gestion des identités. Les solutions de firewalls/VPN, troisième marché de la sécurité en terme de revenus, ont enregistré une croissance de 19% en 2003, principalement tirée par la vente de solutions applicatives. Enfin, les solutions de détection d'intrusion et d'évaluation des vulnérabilités ont représenté la part la moins élevée des revenus de produits de sécurité. Elles ont néanmoins enregistré une croissance de 24% (4 points de plus que celle du marché global des produits). Deux nouvelles tendances chez les professionnels de la sécuritéDu côté des acteurs, IDC a noté deux évolutions majeures en 2003. Certains éditeurs, dont le cœur de métier consistait jusque là à développer des solutions logicielles de sécurité, ont mis en place de nouvelles offres applicatives. Ces nouveaux produits sont développés par les équipes des éditeurs ou dans le cadre d'un partenariat avec un constructeur. D’autre part, de plus en plus d'acteurs étendent leurs présences sur le marché par le développement de solutions applicatives multifonction (qui comportent un ensemble de fonctionnalités de sécurité). Les PME, nouvelles sources de revenus ? Selon IDC, les acteurs de la sécurité se tournent de plus en plus vers les PME, maintenant que les grands comptes se sont largement équipés en solutions de sécurité. Dans le cadre de son étude, IDC a réalisé une enquête auprès de 200 PME de 100 à 2000 salariés. Résultats : Premièrement, les antivirus et les firewalls/VPN sont les deux solutions les plus utilisées par les PME françaises, puisque les taux d'équipement pour ces deux solutions avoisinent les 90%.Ensuite, près du tiers des PME françaises prévoit l'acquisition d'au moins une solution de sécurité au cours des 12 mois à venir. Les solutions anti-spams devraient être les plus déployées au cours de cette période.(Atelier groupe BNP Paribas – 01/09/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas