Prévue début 1998, puis dans le courant du premier trimestre, l'entrée

Par 04 mars 1998
Mots-clés : Smart city, Europe

en Bourse de GFI Informatique semble aujourd'hui moins proche. "La décision finale n'a pas encore été prise. Il faut encore voir qui mettra quoi sur le marché. Notre introduction sera toutefois chos...

en Bourse de GFI Informatique semble aujourd'hui moins proche.
"La décision finale n'a pas encore été prise. Il faut encore voir qui
mettra quoi sur le marché. Notre introduction sera toutefois chose faite
d'ici à la fin de l'année". La société a réalisé en 1997 un chiffre
d'affaires de 1,02 milliard de F, en hausse de
61 % et un résultat net de 30,8 millions de F en progression de 88 %.
Parallèlement, les effectifs sont passés de 1 360 personnes en janvier
1997 à 2 100 en janvier 1998 et 2 730 en mars. Jacques Tordjmann, son
président indique "cette croissance nous la devons à une croissance
organique forte tirée par les nouvelles technologies, mais aussi à une
croissance externe maitrisée, comme en témoigne notre dernière acquisition
: ATT Istel". Sans délaisser le marché français, Jacques Tordjmann
explique "notre objectif est maintenant de croître hors des frontières
françaises. Nous souhaiterions réaliser d'ici deux à trois ans, 25 à 30 %
de chiffre d'affaires en Europe. Pour ce faire, des opérations de
croissance externe sont en préparation".
Il ambitionne de réaliser 2 milliards de F de chiffre d'affaires pour l'an
2000 et prévoit d'embaucher 800 personnes en1998.
(Les Echos - La Tribune - 04/03/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas