Primer2 : le collaboratif optimise aussi le prototypage d'applications

Par 10 février 2009
Mots-clés : Smart city

STMicroelectronics propose un outil portable pour développer et expérimenter directement ses applications. Et soumettre ensuite en ligne ses projets à la communauté des utilisateurs.

Le collaboratif n'est pas une lubie réservée aux sites web 2.0. Cette façon de créer s'avère aussi utile dans des activités comme le prototypage. La concrétisation d'un concept d'application peut s'avérer complexe et coûteuse. Pour aider les créateurs à présenter leurs interfaces et mieux vendre leurs concepts, STMicroelectronics vient de lancer le Primer2. Version optimisée de STM32 Primer, ce package matériel et logiciel clef en main est destiné aux tests et aux démonstrations d'application. L'initiative du fondeur, par certains aspects, fait penser au dispositif Spot de Sun Microsystems. Afin de soutenir les utilisateurs dans l'avancée de leurs travaux, une communauté virtuelle a été mise en place autour de l'outil. Grâce à elle, ils ont la possibilité d'échanger et d'adapter leurs applications.
Echanger pour améliorer son projet
"L'aspect collaboratif est très important, souligne Steve Gussenhoven, responsable commercial du produit chez Raisonance, qui a developpé l'outil. Avec la STM 32 Primer Community, les utilisateurs partagent leurs concepts et s'appuient sur les idées des autres pour les améliorer. Actuellement, elle compte plus de 6 000 inscrits, mais ce nombre évolue quotidiennement avec un taux d'inscription d'environ cent par semaine depuis juillet 2008". Une fois inscrits, les créateurs d'applications qui le souhaitent peuvent déposer leur prototype d'application. Les autres utilisateurs la téléchargent sur leur STM32, la testent et l'évaluent. Ce, sans que le créateur n'ait eu besoin d'acquérir une carte de développement classique. Parallèlement à ce système d'échanges, le site propose des ressources documentaires et des forums, afin de guider les développeurs. 
Tester dans des conditions optimales
Le STM32 contient "un riche ensemble de fonctions qui peuvent être présentes dans l'interface d'un produit fini", explique Steve Gussenhoven. Parmi celles-ci, un écran tactile couleurs LCD, un accéléromètre, des fonctions audio ou encore des capteurs et récepteurs infrarouges. Toutes ces technologies sont alimentées par le microcontrôleur STM32 et gérées par le système d'exploitation open source CircleOS. L'utilisateur a accès au code source des applications de démonstration implémentées dans la plate-forme, ainsi qu'à des bibliothèques logicielles. Grâce à connecteur externe, le branchement de circuits imprimés externes sur l'outil est facilité. Autant de technologies permettant de créer et de tester, dans les conditions optimales, une application.  

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas