Principal obstacle à l'essor des nouvelles applications mobiles : le prix !

Par 10 janvier 2006

Les services permettant de profiter des nouvelles fonctionnalités multimédias des combinés mobiles ne manquent pas. Pourtant, dans les faits, leur usage peine à se généraliser. Principal obstacle...

Les services permettant de profiter des nouvelles fonctionnalités multimédias des combinés mobiles ne manquent pas. Pourtant, dans les faits, leur usage peine à se généraliser. Principal obstacle : le coût de ces services, jugé bien trop élevés par la plupart des utilisateurs. Une étude TNS Sofres, menée dans quinze pays auprès de 6 800 technophiles et autres adeptes des appareils dernier cri âgés de 16 à 49 ans, fait le tour de la question...

MMS : au niveau international, 46 % des sondés utilisent les messages multimédia qui permettent d'expédier images ou photos à ses correspondants. Ils sont également 46 % à juger ce service trop peu compétitif. Les Japonais en sont les plus férus : 80 % des technophiles interrogés utilisent le MMS, contre 68 % en France, 66 % en Corée et 65 % en Grande Bretagne.

Internet : à l'international , moins de la moitié des sondés équipés d'un téléphone permettant de naviguer sur Internet utilisent cette fonctionnalité, note l'étude, alors que 62 % de ceux qui disposent d'un PDA le font. 60 % des utilisateurs d'Internet mentionnent le prix comme principal obstacle, alors que 54 % de ceux qui ne profitent pas de l'accès à Internet expliquent ne pas le faire pour cette raison précise. 20 % d'entre eux estiment qu'ils n'ont pas une visibilité suffisante sur les tarifs.

En France, 30 % des possesseurs de téléphone permettant de surfer sur le Web n'en profitent pas. 58 % d'entre eux sont rebutés par le coût. Deuxième obstacle : les difficultés techniques. Au niveau des usages, en France le téléchargement de sonneries arrive en tête (46 %) des usages.

Musique : "Une fois disponible la musique mobile devient très présente dans le quotidien des utilisateurs", note TNS Sofres. En Corée, où 40 % des technophiles y ont accès, 34 % l'utilisent. Toutefois, le prix intervient comme le principal obstacle, sauf en France, où seuls 14 % des technophiles écoutent de la musique sur leurs mobiles, en raison d'une trop faible disponibilité : 75% ne disposent pas des fonctions nécessaires à l'écoute des MP3 sur leurs appareils. 44 % des Français interrogés indiquent qu'ils souhaitent écouter davantage de musique sur leur mobile dans le futur. 

Jeu vidéo : sans surprise, les jeux vidéo sur mobile connaissent un fort succès en Asie. En Chine, le nombre de joueurs sur téléphone atteint 83%, pour 61% de joueurs hebdomadaires, contre 67 % pour le Royaume Uni. En France, le coût de téléchargement des jeux est le principal obstacle pour 51 % des technophiles interrogés.

TV : actuellement, seuls 3 % des technophiles français ont souscrit à une offre de télévision sur leurs appareils (téléphone ou PDA), mais 43 % des sondés se disent intéressés. Frein majeur ? Le prix (50 %), la qualité de l'image (36%) et la vitesse de transmission (28%).

(Atelier groupe BNP Paribas - 10/01/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas