La privatisation de l'opérateur australien des télécoms, Telstra,

Par 17 novembre 1997
Mots-clés : Digital Working

remporte un vif succès. La privatisation portant sur un tiers du capital démarre aujourd'hui. 1,8 million de particuliers australiens ont déjà réservé des actions Telstra, dont 90 % des employés d...

remporte
un vif succès. La privatisation portant sur un tiers du capital démarre
aujourd'hui. 1,8 million de particuliers australiens ont déjà réservé des
actions Telstra, dont 90 % des employés de la société. De nombreux
investisseurs se sont également inscrits pour souscrire à cette offre. Le
gouvernement aura levé plus de 14 milliards de dollars australiens (un peu
plus de 55 milliards de F). La semaine passée, le gouvernement a relevé le
prix du titre qui sera acquitté par les investisseurs institutionnels de
3,30 dollars australiens à 3,40 dollars. Les effectifs de Telstra sont
passés de 93 000 en 1993 à 75 000 aujourd'hui, ils devraient se réduire à
51 000 en 2001. Telstra s'est de plus diversifiée dans la téléphonie
cellulaire. Selon Franck Blount, son président, ses parts de marché
pourraient revenir au cours des cinq prochaines années de 85 à 60 %.
Cependant, grâce aux revenus d'interconnexion que la société percevra
auprès des autres opérateurs pour l'utilisation de son réseau, la base de
son chiffre d'affaires sera protégée. Telstar devrait dégager un chiffre
d'affaires de 16,7 milliards de dollars australiens, en recul de 4,7 % et
un bénéfice net de 2,8 milliards de dollars, pour l'exercice en cours.
(La Tribune - 17/11/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas