Le prix de l'abonnement à Yahoo Music va être doublé

Par 24 octobre 2005

Yahoo avait lancé en mai, aux Etats-Unis, un service de téléchargement illimité de musiques présentes sur son répertoire. Cette offre permet à l'internaute américain de louer des morceaux...

Yahoo avait lancé en mai, aux Etats-Unis, un service de téléchargement illimité de musiques présentes sur son répertoire. Cette offre permet à l'internaute américain de louer des morceaux. Tant qu'il est abonné au service et qu'il paye sa redevance mensuelle, il peut écouter tous les morceaux choisis mais ces derniers deviennent illisibles à la rupture du contrat.

Yahoo pratiquait une politique de différenciation de ses concurrents par le prix en affichant des tarifs très bas : 5 dollars par mois avec un engagement d'un an et 7 dollars sans engagement. Les autres acteurs du marché, Napster et Rhapsody, facturent leurs services 15 dollars par mois.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, Yahoo a annoncé à ses abonnés que la redevance mensuelle sera doublée à partir du mois prochain pour passer à 10 dollars ou 12 dollars sans engagement. Yahoo Unlimited reste donc moins cher que les offres concurrentes.

Le Wall Street Journal , à propos de la rupture des négociations de Microsoft avec les majors pour le lancement d'un service de musique illimité, avait révélé que les majors demandent chacune une redevance mensuelle et par abonné allant de 6 à 8 dollars. Malgré le succès de Yahoo Unlimited, le doublement des tarifs n'est pas si surprenant !

Outre la location de morceaux et face au succès de l'iTunes Music Store, Yahoo propose la vente de musique à l'unité au prix très compétitif de 0,79 dollar. Le prix d'un morceau sur le Music Store d'Apple est 0,99 dollar.

En France, Yahoo a lancé, il y a deux semaines, son service de podcasts et de webradio. A terme, Yahoo proposera certainement une offre similaire à celle proposée aux internautes américains. La Fnac serait également en train de négocier avec les majors la mise en place d'un service de location de morceaux mais les négociations ne semblent pas encore très avancées. Vivement la mise en place d'une concurrence réelle qui permettra aux internautes français la location illimitée à un prix abordable !

(Atelier groupe BNP Paribas- 24/10/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas