Les procès américains des banques-conseils de la net économie

Par 05 avril 2002
Mots-clés : Smart city

Selon l’agence Bloomberg, 300 banques-conseils et sociétés américaines seraient aujourd’hui poursuivies en justice par des investisseurs mécontents...

Selon l’agence Bloomberg, 300 banques-conseils et sociétés américaines seraient aujourd’hui poursuivies en justice par des investisseurs mécontents, les accusant d’avoir entretenu des cours boursiers artificiellement hauts, durant leurs premières semaines d’introduction au Nasdaq. Des sociétés comme Red Hat ou Double Click sont en procès pour ces raisons, souvent accusées avec leur banque-conseil. Mais ces dernières risqueraient de subir d’autres attaques judiciaires, émanant cette fois des start-up elles-mêmes, dont certaines estiment avoir perdu de l’argent à cause de fourchette de prix d’introduction en bourse qui auraient été minorées par leurs banques-conseils, afin de permettre à certains de leurs clients privilégiés de réaliser des plus-values conséquentes. Le procès qui oppose actuellement la société Mortgage.com (en faillite) avec le Credit Suisse First Boston pourrait inciter plusieurs autres sociétés à faire de même avec leur anciennes alliées. (Atelier BNP Paribas – 5/04/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas