Procès antitrust de Microsoft épisode n° 2.

Par 20 octobre 1998
Mots-clés : Smart city

D’emblée, les avocats du département de la Justice (DoJ) ont fait comprendre sans aucune équivoque que Bill Gates a été personnellement impliqué dans la tentative de se partager le marché avec Netsc...

D’emblée, les avocats du département de la Justice (DoJ) ont fait
comprendre sans aucune équivoque que Bill Gates a été personnellement
impliqué dans la tentative de se partager le marché avec Netscape, avant
de chercher à l’en exclure en le “privant de son oxigène”, selon les
termes d’un courrier électronique de Microsoft sur lequel le DoJ a mis la
main. L’essentiel des éléments retransmis sur plusieurs moniteurs dans la
salle d’audience tournent autour d’une réunion du 21 juin 1995 entre les
responsables de Microsoft et de Netscape.
Dans une déposition écrite publiée avant son audition, Jim Barksdale, le
PDG de Netscape, premier témoin de l’accusation à comparaître hier,
affirme que “Microsoft était apparemment venu avec un seul but:
convaincre Netscape de ne pas faire concurrence à Internet Explorer, son
logiciel de navigation basé sur la plate-forme Windows 95”. Microsoft
“permettrait” en échange à Netscape de continuer à produire des versions
de son logiciel Navigator pour des marchés de niche. Si Netscape
n’acceptait pas la proposition, Microsoft aurait fait clairement
comprendre qu’il “écraserait Netscape, utilisant son monopole dans les
systèmes d’exploitation pour incorporer librement toutes les fonctions des
produits de Netscape dans Windows”.
Jim Barksdale a également accusé Microsoft d’avoir usé de son monopole sur
le marché des systèmes d’exploitation pour nuire à sa société en faisant
pression sur les clients de Microsoft.
L’avocat de Microsoft, John Warden, a accusé le gouvernement de vouloir
“diaboliser” Bill Gates par “des attaques personnelles sur un homme
dont la vision” et l’innovation sont au cœur du succès de la compagnie
“jusqu’à ce que le grand satan Microsoft n’arrive, Netscape avait un
monopole sur le marché des logiciels de navigation” a t-il déclaré.
A suivre …
(Le Figaro Les Echos La Tribune 21/10/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas