Procès Sasser : verdict et versement de la prime de 250 000 dollars

Par 12 juillet 2005
Mots-clés : Smart city

Une peine de prison avec sursis d'un an et neuf mois a été infligée par le tribunal de Verden au jeune Sven Jaschan, créateur du tristement célèbre virus informatique Sasser. Il a par ailleurs...

Une peine de prison avec sursis d'un an et neuf mois a été infligée par le tribunal de Verden au jeune Sven Jaschan, créateur du tristement célèbre virus informatique Sasser. Il a par ailleurs été condamné à trente heures de travaux d'intérêt général en hôpital ou en maison de retraite. Le parquet réclamait au moins deux ans de prison avec sursis.

Jaschan a finalement été reconnu coupable de sabotage d'ordinateurs et modification de données. Il a plaidé coupable sur ces chefs d'inculpation et reconnu, dès le premier jour de son procès, avoir créé et aidé à se propager le virus Sasser. Il a également reconnu être impliqué dans le développement du virus Netsky.

La culpabilité du jeune Allemand démontrée, l'éditeur américain Microsoft va verser une prime de 250 000 dollars aux deux individus qui l'ont dénoncé. Cette somme avait été promise à toute personne susceptible d'aider Microsoft à remonter la piste du créateur de Sasser.

Cette promesse de récompense s'inscrit dans le cadre du programme baptisé Anti-Virus Reward Program, qui dispose d'un fonds propre pour inciter les gens à aider les autorités policières à identifier les cyber-criminels. C'est la première fois que ce fonds, crédité de cinq millions de dollars, verse une récompense.

(Atelier groupe BNP Paribas - 12/07/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas