Le processeur Samsung Electronics pour cartes à puce est conforme aux

Par 28 janvier 2002

normes de la technologie EMV. Visa International a certifié la conformité de la puce de Samsung aux normes de la technologie Europay/MasterCard/Visa (EMV). La certification pour la technologie EMV...

normes de la technologie EMV.
Visa International a certifié la conformité de la puce de Samsung aux
normes de la technologie Europay/MasterCard/Visa (EMV). La certification
pour la technologie EMV couvre les spécifications des processeurs utilisés
dans les cartes de crédit, dites «à puce» ou «intelligentes»,
utilisées pour réaliser des opérations sur les terminaux financiers. Ces
spécifications ont été adoptées par Europay Co, MasterCard International
et Visa International. Pour etre universellement compatibles sur les
marchés mondiaux, les cartes à puce doivent respecter ces normes.
En revanche, la certification EMV ne couvre pas les systèmes effectuant
les opérations financières. Toute carte à puce ou processeur pour carte à
puce reçoit un certain niveau de certification. L’utilisation du futur
produit est déterminée par le niveau de certification qu’il a obtenu.
Comportant une mémoire EEPROM de 8 KB pour les cartes SIM utilisées dans
les téléphones portables GSM, la puce 8 bits de Samsung Electronics a reçu
le niveau 2 de certification aux normes EMV régissant les cartes à puce.
Ce niveau couvre l’architecture et le fonctionnement de base ainsi que la
protection contre le piratage.
L’obtention de cette certification va permettre à Samsung de développer
son activité dans le secteur des produits pour cartes à puce à usage
financier, marché devant connaître une forte croissance en Europe, en
Chine et ailleurs. Le processeur de Samsung sera utilisé pour fabriquer
des cartes Visa et d’autres grandes cartes de crédit.
Ayant débuté en 1993 la fabrication de processeurs pour cartes à puce dont
les ventes n’ont cessé depuis de se développer régulièrement, Samsung a
multiplié par trois ses ventes en 2001, malgré la stagnation du marché des
semi-conducteurs. Samsung espère obtenir, dès le 1er trimestre 2002, la
certification en technologie EMV pour d’autres processeurs pour cartes à
puce, devant etre utilisés dans des produits comme la carte COMBI. La
société pourra ainsi doter les nouvelles cartes de crédit de différentes
fonctions supplémentaires et pénétrer le marché de la carte
«Openplatform».
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 28/01/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas