La productivité en entreprise a besoin des liens humains

Par 29 octobre 2008
Mots-clés : Smart city

Les salariés ne perdent pas leur temps à réseauter : ils nouent des relations de travail bénéfiques pour l'entreprise. Une utilisation qui doit être encadrée pour se transformer en réel levier de croissance.

Réseaux sociaux et outils 2.0 ne sont pas un facteur de dissipation en entreprise, au contraire. Ils permettent aux collaborateurs de construire un climat de confiance avec des collègues mais aussi avec d'éventuels clients et partenaires, explique ainsi le think tank britannique Demos, qui livre un rapport réalisé en partenariat avec Orange. Autant de solutions qui amélioreraient du coup la productivité, l'innovation et la force de travail des sociétés, en favorisant la signature de contrats et la collaboration. "Donner plus de liberté et de flexibilité aux employés est généralement perçu comme contre-productif, pourtant il s'avère au contraire que cela donne plus de stabilité aux entreprises qui se prêtent au jeu", souligne Peter Bradwell, chercheur pour Demos.
Un nouveau canal professionnel
Un constat d'autant plus intéressant dans un contexte général teinté de crise économique, où les compagnies ont tendance à se replier sur elles-mêmes et limiter leur communication mais aussi leurs investissements. "Les réseaux sociaux fournissent un moyen de faire des affaires sécurisé", ajoute le responsable de l'étude. Reste qu'il est cependant nécessaire d'encadrer ce type d'initiatives. Le rapport délivre plusieurs conseils à ce sujet, comme la nécessité de ne pas séparer réseau social et professionnel : la volonté affichée de contrôler l'utilisation des réseaux pour limiter toute utilisation personnelle entraîne leur désaffection de la part des salariés. Autre précaution : garder contact via ces mêmes réseaux avec ses anciens collaborateurs.
Créer de la valeur
Enfin, le rapport recommande ne pas surveiller les réseaux en permanence mais observer ce qui s'y passe afin d'améliorer certains process. "Les technologies et les solutions de gestion qui facilitent la communication changent perpétuellement. Au vu du climat d'affaires actuel, elles représentent une opportunité significative de créer de la valeur", conclut Robert Ainger, directeur d'Orange Business UK. À noter : les responsables de l'étude s'intéressent aussi aux vertus des relations sociales "réelles", c'est-à-dire aux relations que les employés construisent au quotidien au sein de leur entreprise. Reste qu'une telle étude doit être prise pour ce qu'elle est : un rapport commandité en partie par un opérateur, qui fournit des outils de collaboration aux entreprises.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas