Les professionnels positivent le web 2.0

Par 06 septembre 2007
Mots-clés : Smart city, Europe

Les responsables informatique montrent un large intérêt pour les nouvelles applications d'Internet. Ils estiment aussi que leur entreprise présente un faible niveau d'adoption des applications web 2.0...

Les responsables informatique montrent un large intérêt pour les nouvelles applications d'Internet. Ils estiment aussi que leur entreprise présente un faible niveau d'adoption des applications web 2.0.
 
Les preneurs de décision se montrent globalement enthousiastes concernant les dernières évolutions de l'informatique d'entreprise, et plus particulièrement la déferlante de nouvelles applications estampillées 2.0, annonce IDC. Mille professionnels impliqués dans les technologies de l'information et de la communication ont ainsi répondu aux questions du cabinet d'analyse en vue du European ICT Forum organisé ce mois-ci. De ce sondage, il ressort notamment que la sécurité et le maintien de l'activité sont les deux principales préoccupations de ces professionnels.
 
Une faible adoption des applications web 2.0
 
Suivent l'intégration des systèmes et des réseaux de communication qu'un quart des sondés ont placé en tête des défis de leur entreprise. Enfin, si le respect des normes réglementaires préoccupe encore 17% des responsables d'entreprises, ils ne sont plus que 15% à définir la flexibilité comme leur principale challenge informatique. Autre fait remarquable, les sondés estiment dans leur majorité que l'adoption des technologies 2.0 dans leur entreprise est relativement limitée. Ils restent néanmoins optimistes, affirmant que ce retard serait rattrapé dans les six à dix-huit mois à venir.
 
Favoriser la collaboration interne
 
Cet effort de rattrapage devrait être plus marqué au Royaume-Uni, en Pologne et en Russie, précise l'étude. Dans le détail, les applications Internet de voix et de gestion des données, les solutions de messagerie électroniques unifiées, ainsi que les outils de réseaux sociaux sont les technologies les plus fréquemment citées par les sondés s'agissant de leur future adoption du web 2.0. Dans ce cadre, plus de la moitié des responsables escomptent améliorer la collaboration interne à travers ces dispositifs. La relation client étant toutefois le principal moteur pour près de 30% d'entre eux.  
(Atelier groupe BNP Paribas - 06/09/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas