Des professionnels des télécoms s'intéressent au 100 Mbp/s

Par 10 mai 2007
Mots-clés : Digital Working, Europe

Plusieurs opérateurs mobiles et équipementiers télécoms viennent de se réunir dans le but de développer un réseau large bande mobile de nouvelle génération basé sur la 3G et appelé LTE (Long Term Evolution). Principal avantage...

Plusieurs opérateurs mobiles et équipementiers télécoms viennent de se réunir dans le but de développer un réseau large bande mobile de nouvelle génération basé sur la 3G et appelé LTE (Long Term Evolution). Principal avantage de ce nouveau standard: permettre des débits pouvant aller jusqu'à 100 Mbp/s.
 
L'initiative, baptisée LTE/SAE (System Architecture Evolution), repose sur la version 8 des spécifications 3GPP (pour Third Generation Partnership Project). En plus d'un débit de 100 Mbp/s, le nouveau standard devrait permettre aux opérateurs de réduire leurs coûts et aux utilisateurs de bénéficier de meilleures performances et de temps de latence diminué.
 
Pour parvenir à ce résultat, les systèmes radio LTE recourent à des technologies d'antennes multiples qui permettent une meilleure utilisation du spectre.
 
Alcatel-Lucent, Ericsson, Nokia, Nokia Siemens Networks, Nortel, Orange, France Télécom, T-Mobile et Vodafone participeront au projet. Pendant plusieurs mois, ces sociétés testeront cette nouvelle norme et procèderont à des expérimentations sur l'interopérabilité des terminaux.
 
Le projet, débuté en mai 2007, devrait courir sur 18 à 24 mois. Et il faudra attendre fin 2009 ou 2010 pour le lancement commercial des réseaux LTE.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 10/05/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas