Les projets alternatifs : plusieurs existent déjà…

Par 16 juin 2005

Malgré la puissance du trafic qu’il génère – 75 % des internautes dans le monde l’utilisent, 50 % des visites des sites francophones proviennent d’une recherche effectuée sur Google… –, Google...

Malgré la puissance du trafic qu'il génère – 75 % des internautes dans le monde l'utilisent, 50 % des visites des sites francophones proviennent d'une recherche effectuée sur Google… –, Google entend rassurer les bibliothèques comme les maisons d'éditions en précisant que l'ambition de Google Print n'est pas d'être hégémonique.

Elle s'insère en effet dans un contexte où plusieurs projets de mise en ligne d'ouvrages numérisés existent déjà. Sans prétendre être exhaustif, voici une sélection de projets intéressants :

BNF : déjà active avant l'effet "Google Print"…

Ayant récemment ouvert le débat avec Google Print, le président de la BNF a cependant déjà à son actif le site "Gallica" lancé en 1997 par la BNF, qui compte près de 80 000 documents et plus de 70 000 images numérisés. Jean-Noël Jeanneney coordonne par ailleurs depuis 2003, l' International Internet Preservation Consortium avec des membres tels que : la Bibliothèque du Congrès, la British Library et les bibliothèques nationales d'Australie, du Canada, du Danemark, de la Finlande, d'Islande, d'Italie, de Norvège, de Suède, auxquels s'est jointe la fondation américaine Internet Archive.

Bibliothèque numérique de la "Maison de l'Orient Méditerranéen"…
La Bibliothèque numérique de la Maison de l'Orient méditéranéen (Lyon, France) est principalement composé de documents du XIX ème siècle et du début XX ème , portant sur les civilisations égyptienne, grecque et romaine. Il s'agit majoritairement d'ouvrages historiques dont nous aurions ignoré l'existence sans Internet et l'excellente qualité de la numérisation qui a été effectuée. Toutes les collections libres de droits de La Maison sont maintenant disponibles sur Internet.
Seule réserve donnée par le site "thot" , "il serait apprécié et relativement aisé d'offrir une possibilité de recherche dans les contenus et non seulement par notice indexée. Actuellement, seuls les spécialistes peuvent s'y retrouver, et encore, avec de la persévérance." Un plaidoyer pour la méthode Google Print ?
Infotechnique numérise les 40 000 volumes du Livre Foncier d'Alsace-Moselle…
Infotechnique se plaît à chiffrer l'ampleur de son travail : 392 000 Km à parcourir, 1 344 tonnes de papier à transporter, 32 millions de pages à numériser, lire et ressaisir (ce qui représente une surface totale de 1 600 hectares), 500 Go d'images TIFF produites par jour puis compressées et cryptées (soit 320 To pour la durée du projet), 1 milliard 190 millions de caractères saisis de façon structurée... La numérisation, qui a commencé en février dernier après une phase pilote de trois mois, doit s'achever en 2008.
La Grande Bibliothèque du Québec : 10 ans après la BNF…
Dix ans après l'ouverture de la BNF, la Grande Bibliothèque du Québec entreprend ce que Jacques Attali avait imaginé pour la BNF en 1995 : numériser avant d'ouvrir ses portes… Avant de s'ouvrir physiquement au public fin avril dernier, la Grande Bibliothèque du Québec l'a fait virtuellement avec un nouveau portail Internet proposant déjà plus de 55 000 livres, journaux, pièces musicales, cartes postales et affiches en format numérique… Elle abrite par ailleurs 4 millions d'ouvrages…
Jean de Chambure

(Atelier - groupe BNP Paribas - 17/06/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas