Protéger ses données : les cartes virtuelles à usage unique pour l’e-shopping

Par 07 avril 2016
Mots-clés : Fintech, Amériques, e commerce
La carte de crédit à usage unique

Acheter en ligne est aujourd’hui très banal et plus de la moitié des Français y ont recourt. Parmi les autres, certains craignent le vol de leurs données : la carte (virtuelle) à usage unique peut être une solution pour les e-shoppeurs hésitants.

Adeptes de l’achat en ligne, les Français ? 52 % le seraient, selon une étude de 2015 de RetailMeNot. La France apparaît comme le 3ème e-consommateur européen derrière la Grande-Bretagne et l’Allemagne. Parmi les non convaincus – ou même certains partisans – une crainte réside : le vol de ses données personnelles ou de paiement.

Pour pallier ce problème, il existe déjà des solutions comme le paiement par espèces en ligne (l’achat online est réglé auprès du buraliste du coin), ou un code de carte de crédit différent pour chaque commerce. Aujourd’hui, une nouvelle carte de crédit à usage unique pour chaque achat a vu le jour.

Développée par la société américaine Privacy, elle est gratuite et prend la forme d’un plugin sur le navigateur, d’une application sur smartphone, ou peut se générer directement sur le site internet du dispositif. Une fois la carte Privacy créée, les informations sensibles (nom, adresse de facturation, compte associé…) sont cryptées. La carte génère un nouveau code pour chacune des transactions, même si plusieurs commandes sont émises sur le même site. Dès que le paiement est validé, le numéro unique de la carte de crédit correspondant à l’achat s’auto-détruit et empêche ainsi le piratage d’informations. Il est aussi possible de mettre en pause à l’achat, l’annuler ou encore d'instaurer un plafond de paiement. Une limite existe pour les utilisateurs : ils ne peuvent dépasser un montant de 1000 $ par jour et 2000 $ par mois avec Privacy.

Disponible uniquement aux Etats-Unis pour le moment, Privacy saura-t-il convertir les frileux de l’e-shopping ?

 

© Privacy

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas