La publication de contenu dédié à l'environnement appréciée des entreprises

Par 09 novembre 2011
sustainable

Les sociétés américaines sont de plus en plus nombreuses à investir dans le développement durable, notamment à des fins de communication. Mais le degré d'investissement dépend du secteur.

Un nombre croissant d'entreprises américaines produisent sur leur site du contenu relatif au développement durable, et adoptent une politique en rapport avec celui-ci. Selon des chercheurs de l'université de Californie et du collège de Saint-Pétersbourg,  qui ont mené une étude sur la question, ce sont plus de trois quarts des entreprises du top 500 américains (classement établi par Standard & Poor's) qui auraient franchi le pas. Les chercheurs expliquent cette tendance par l'impact et les bénéfices en termes de retour sur investissement que permet la mise en valeur d'une politique respectueuse de  l'environnement.

Une stratégie marketing qui mène à des actes concrets

Il est intéressant de noter qu'au départ, la plupart des compagnies ne souhaitaient pas aller au-delà d'une simple publication de contenu. C'est à dire que la politique de développement durable affichée ne devait être qu'une stratégie de façade. Mais la réalité est que ces mesures marketing ont également un impact au sein même de l'entreprise, et poussent à l'adoption de réelles mesures éco-responsables. Par exemple, plus de 30% des firmes étudiées participent à un programme de soutien à la biodiversité, alors que le pourcentage n'était que de 24% en 2008. De même, 2/3 d'entre elles ont mis en place une politique d'économie d'énergie, contre la moitié il y a trois ans.

Des degrés d'implication qui varient selon le secteur d'activité

De fortes variations peuvent néanmoins être constatées en fonction des secteurs concernés. Ainsi, si 80% des entreprises du service public sont impliquées dans des programmes de développement durable, la proportion tombe à 45% pour celles de la finance (malgré une hausse importante ces dernières années). Pour les chercheurs "cela s'explique par les différences dans les stratégies des firmes, et les images qu'elles souhaitent donner d'elles. De fait, une action écologique menée par une compagnie pétrolière sera vue avec une suspicion accrue par le consommateurs, de par le décalage apparent entre le secteur d'activité et l'initiative"

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas