Publicité: Google s'installe à la TV avec EchoStar Communications

Par 04 avril 2007
Mots-clés : Future of Retail

Y-a-t-il des limites à l'ambition de Google? Le moteur de recherche, qui proposait déjà à ses annonceurs de placer leurs publicités sur Internet, dans la presse écrite et même à la radio, se lance désormais à la conquête du très populaire...

Y-a-t-il des limites à l'ambition de Google? Le moteur de recherche, qui proposait déjà à ses annonceurs de placer leurs publicités sur Internet, dans la presse écrite et même à la radio, se lance désormais à la conquête du très populaire canal télévisuel. Il vient de signer un partenariat avec l'opérateur de télévision par satellite EchoStar Communications pour le lancement d'un nouveau système d'achat, de vente et de diffusion des publicités télévisées, et d'un outil de mesure de leur impact.
 
Dès le mois de mai, les annonceurs Google pourront passer par la plate-forme publicitaire Google TV Ads pour diffuser leurs publicités. Ils profiteront du réseau d'EchoStar, Dish Network, qui ne compte pas moins de 125 chaînes.
 
Les publicitaires pourront également profiter sur les médias offline des services de mesurabilité proposés par le moteur de recherche sur Internet. Ainsi, les annonceurs auront la possibilité de cibler au mieux leur public, en sélectionnant une zone de couverture régionale et nationale, ou en choisissant les chaînes et l'horaire de diffusion des publicités.
 
Ils pourront aussi disposer de données de comportement sur les abonnés, recueillies par le décodeur satellite EchoStar, qui recense certaines habitudes de ses clients comme le nombre de publicités visualisées.
 
Sur le principe d'Adwords, Google facturera aux annonceurs des sommes en fonction du nombre de fois où la publicité a été visualisée.
 
Le marché américain de la publicité télévisée, très juteux, est évalué à 70 milliards de dollars annuels. Google, qui a profité sur le Web d'un terrain publicitaire encore peu exploré, devra affronter une concurrence beaucoup plus rude sur un secteur qui reste le plus prisé des annonceurs. Le Big Brother du Web pourrait-il rencontrer de la résistance?
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 04/04/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas