La publicité en ligne entre dans une phase de maturation.

Par 05 mars 1999
Mots-clés : Future of Retail

Selon l'étude réalisée par PriceWaterhouse et AdKnowledge pour le compte de l'IAB auprès de 200 sociétés représentant 1 200 sites supports de publicité, le marché de la publicité en ligne a attein...

Selon l'étude réalisée par PriceWaterhouse et AdKnowledge pour le compte
de l'IAB auprès de 200 sociétés représentant 1 200 sites supports de
publicité, le marché de la publicité en ligne a atteint, sur les trois
premiers trimestres 1998, son premier milliard de dollars, soit une
croissance de 121 % par rapport à la même période de l'année précédente
(1,3 milliard de dollars, contre 588 millions). Selon les estimations, le
chiffre d'affaires du 4ème trimestre 1998 aurait atteint les 700 millions
de dollars.
Les 10 premiers sites supports, à savoir les 10 premiers sites portails
ont réalisé 70 % du chiffre d'affaire global.
Les annonces classées et les sites recommandant d'autres sites connaissent
une très forte croissance (respectivement 442 % et 257 %). Les sites de
publicité personnelles croissent parallèlement très fortement (+ 529 %),
préfigurant sans doute une tendance forte de 1999.
L'étude d'Intermedia Advertising Solutions (IAS) confirme la tendance.
Cette étude portant cette fois-ci sur les investissements publicitaires
par secteur recense toutefois les revenus des 50 premiers sites sur les
trois premiers trimestres 1998. Les 50 premiers sites totalisent 638
millions de dollars de revenus. Selon l'IAS, les constructeurs
informatiques demeurent les premiers annonceurs sur Internet avec 321
milliards de dollars investis, soit une croissance de 47,3 %.
Avec des investissements en hausse de 403 % par rapport à la même période
de 1997, le secteur médical figure parmi les secteurs de l'industrie ayant
connu la plus forte croissance d'investissement publicitaire, suivi par
les organismes publics et les universités (351 %), les marchands (163 %)
et le secteur financier (127 %).

Mais "la publicité fait-elle vendre ?". Selon le rapport annuel de l'IAB,
ce serait plutôt le commerce électronique qui fait vendre de la publicité
en ligne. Un tiers des annonces électroniques est en effet commandé par
des sites de commerce électronique.
Le nombre de sites supports de publicité ne cesse d'augmenter suivant la
montée en puissance du commerce électronique passant de 1 033 en décembre
1997 à 1 424 en décembre 1998. Parallèlement, le coût au mille diminue :
de 37,31 dollars en moyenne en décembre 1997 à 35,13 dollars en décembre
1998. Seuls les sites spécialisés en informatique et technologie ont
augmenté leurs prix.
Toujours selon le bilan annuel de l'IAB, 49,4 % des internautes utilisent
Explorer et 44,9 % Navigator. La différence s'accroît lorsque les
internautes sont au bureau, et diminue lorsqu'ils sont à leur domicile. Ce
qui signifie que Microsoft a su s'implanter davantage dans les entreprises
que dans les foyers.
(Deux pages - Commerce Electronique - 24/02/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas