La publicité en ligne sert l'internaute et la marque

Par 18 mai 2009
Mots-clés : Future of Retail

Pour faire croître leur propre valeur auprès de leur communauté, les internautes partagent du contenu non généré, comme des spots publicitaires. Un comportement que les marketeurs ne doivent pas négliger.

Les entreprises doivent miser sur la tendance qu'ont les internautes à se réapproprier le contenu pour véhiculer leurs messages publicitaires. Voilà en tout cas ce que pense Christopher Ming Ryan, responsable de la société Wheelhouse Communications. Selon lui, le téléspectateur agit comme un locataire, qui perçoit le contenu qu'il visionne comme temporaire et jetable. L'internaute, quant à lui, adopte l'attitude d'un propriétaire. Il optimise son environnement et partage ce contenu étant le sien. Comme l'explique le créateur de vidéos marketing sur son blog, l'internaute se sert de ce partage de contenus pour renforcer sa propre valeur auprès de sa propre communauté.
Cloisonner les stratégies
Pourquoi cette démarche ? Parce que la plupart des internautes ne dispose pas du temps nécessaire à la création de contenus propres. Le plus simple pour eux est du coup de partager des informations existantes et mises en ligne par d'autres, dont des annonces publicitaires qui les ont marqués. "Le raccourci le plus flagrant à l'heure actuelle est de tweeter le contenu produit par d'autres", note Christopher Ming Ryan. Le contenu partagé devient alors un atout pour celui qui le transfère. D'où l'intérêt, pour les entreprises, de mettre en place des stratégies de communication adéquates pour chacun des supports : "À la télévision, les publicitaires conserveront toujours un discours sur les caractéristiques ou les bénéfices du produit" explique à L'Atelier Christopher Ming Ryan.
Réutiliser les contenus existants
Sur le Web, les publicitaires ne se concentrent pas là-dessus, mais essaient de créer des vidéos plus sensationnelles. "Les entreprises doivent toujours garder en tête que leurs publicités ont pour mission de pousser l'internaute à les partager. Pour cela, elles doivent être remarquables, d'une manière ou d'une autre." Néanmoins, si Internet est un bon moyen pour marquer les esprits, pour le responsable de Wheelhouse Communications, les supports imprimés et la télévision restent le meilleur moyen pour communiquer clairement les caractéristiques précises du produit. 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas